UA-62403366-1 https://v75.xiti.com/Images//Logo/hit.xiti.gif https://v75.xiti.com/Images//Logo/hit.xiti.gif

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 16 février 2017

Rapports des policiers, vidéosurveillance : comment Théo a été interpellé

Publié par Guy Jovelin le 16 février 2017

PAR AZIZ ZEMOURI

Modifié le - Publié le | Le Point.fr

"Le Point" publie des extraits du rapport d'un des policiers qui ont interpellé le jeune homme. Une version validée par les caméras de surveillance.

La cité des 3 000 le 7 février. Cinq jours après l'arrestation violente de Théo L., Aulnay-sous-Bois était en proie à de vives tensions. 
La cité des 3 000 le 7 février. Cinq jours après l'arrestation violente de Théo L., Aulnay-sous-Bois était en proie à de vives tensions.  © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Que s'est-il passé le 2 février au soir, dans la cité des 3 000 à Aulnay-sous-Bois ? Selon Théo L., les policiers de la brigade spécialisée de terrain (BST) l'ont frappé alors qu'il était contre un mur, « tranquillement ». Le jeune homme, qui a porté plainte pour viol, dénonce un passage à tabac, des insultes racistes et surtout le fait qu'un des policiers lui a enfoncé volontairement une matraque dans l'anus. Hospitalisé, une blessure de 10 cm dans la zone rectale a été constatée et le jeune homme a eu une incapacité totale de travail de 60 jours.

Écrire un commentaire