Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 25 septembre 2018

Attentats du 13 Novembre : une preuve accuse les frères Clain, les deux djihadistes toulousains

Publié par Guy Jovelin le 25 septembre 2018

Par  le 25/09/2018
 

Quelques jours après les attentats du 13 novembre, qui ont causé la mort de 130 personnes et fait plus de 400 blessés Paris, les frères Clain, membres historiques de la mouvance radicale toulousaine, ont clairement été identifiés comme ayant participé au message diffusé par Daech pour revendiquer cette tuerie.

Fabien Clain, 38 ans, a été identifié comme la voix du message sonore du groupe EI diffusé au lendemain des attaques perpétrées par trois commandos d’hommes revenus de Syrie. Son frère Jean-Michel, 40 ans, a lui été identifié dans les Anasheeds — chants religieux — de l’enregistrement.

Vétérans du jihad, les deux Toulousains sont dans le viseur des services antiterroristes depuis des années et se trouvent toujours probablement en Syrie, où ils seraient partis au cours de l’année 2014. Les juges d’instruction antiterroristes chargés de l’enquête sur les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis ont délivré fin juin des mandats d’arrêt à l’encontre des frères Clain. La délivrance de ces mandats d’arrêts internationaux signifie que les juges réclament leur audition, en vue de leur mise en examen dans le dossier.

Mais outre cet enregistrement de revendication, les enquêteurs ont pour la première fois découvert un lien matériel entre les deux djihadistes français et le commando qui a perpétré ces attentats.

« Il s’agit d’une carte d’identité belge falsifiée au nom de Elene J. et supportant la photo de l’épouse de Fabien Clain, Mylène Foucre. Celle-ci est issue du même lot de faux documents que ceux utilisés par les terroristes pour louer des planques et voyager incognito en Europe. Salah Abdeslam y a notamment eu recours », relatent ce matin nos confrères du Parisien. Pourquoi l’épouse de Fabien Clain a-t-elle bénéficié d’un document réservé au commando ? Les enquêteurs pensent que la djihadiste de 39 ans l’a utilisé pour gagner la Syrie en 2015.

Quand l’armée commande des armes à l’étranger plutôt qu’en France

Publié par Guy Jovelin le 25 septembre 2018

Par  le 24/09/2018
 

L’Europe plutôt que le « Made in France ». C’est le choix qu’a fait la Direction générale de l’armement (DGA) en décidant de remplacer le Famas par une arme allemande, le HK416 F. Plus récemment le Service de l’achat, de l’équipement et de la logistique de la sécurité Intérieure (SAELSI), a retenu l’Irlandais Cooneen Protection pour produire des gilets pare-balles, au nez et à la barbe de PME françaises.

Aujourd’hui, l’opportunité de candidater à un nouvel appel d’offres, qui doit permettre d’équiper les soldats français de 2 600 fusils de précision semi-automatiques sur quatre ans, se présente… Et Guillaume Verney-Carron, PDG de la société Verney-Carron (90 salariés, 15 millions d’euros de chiffre d’affaires) à Saint-Étienne (Loire), fleuron de l’armurerie française, ne veut pas passer à côté.

Mais il s’interroge sur les intentions de la DGA à l’égard des PME françaises. « Mon projet est de faire en sorte qu’il y ait un peu de Made in France entre les mains de nos soldats. Nous avons développé spécifiquement une arme pour ce marché, le VCD10, qui a été testée par les forces et corps de l’armée française, et a présenté des résultats satisfaisants.» […]

news.yahoo. via fdesouche

RÉINFO, MAGAZINE D'INFORMATION DU PARTI DE LA FRANCE DU 24 SEPTEMBRE 2018

Publié par Guy Jovelin le 25 septembre 2018

Réinfo, journal d’information bimensuel du Parti de la France, présenté par Sylvie Collet.


Au sommaire de ce numéro : 
  
• L'affaire Audin : Un petit rappel de la réalité de l'engagement des communistes auprès des terroristes du FLN. 
• Justice : La dictature des juges, qui amplifient les lois contre la liberté d’expression, est le problème majeur de nos pseudos démocraties occidentales. 
• Tout va bien, vous êtes en Macronie.Avec un plan pauvreté qui n'aidera pas les plus pauvres ; un médecin à qui on vient de retirer sa clause de conscience et un président en perte de vitesse qui se lance, comme son prédécesseur, dans des réformes sociétales. 
•Audition de Viktor Orban au Parlement européen : l'Europe a une nouvelle définition pour la démocratie qui ne laisse pas beaucoup de place à la voix du peuple. 

Et pour finir, l’actualité du parti de la France et les prochains rendez-vous du mouvement.

lundi, 24 septembre 2018

Lituanie : Le pape met en garde contre ceux qui veulent « expulser les autres » et demande « d’accueillir les différences »

Publié par Guy Jovelin le 24 septembre 2018

A peine arrivé en Lituanie, pour un voyage officiel de quatre jours dans les pays Baltes, le pape François a de nouveau critiqué sans les nommer les gouvernements de l’Est de l’Europe.

 

Via Suavelos.eu via lesobservateurs

Ajaccio : un jeune Corse blessé au visage après avoir subi une attaque au couteau, l’agresseur serait un Nord-Africain

Publié par Guy Jovelin le 24 septembre 2018

Par  le 24/09/2018

 

Dimanche soir, un rassemblement d’une centaine de personnes s’est tenu devant la gare d’Ajaccio. Un événement qui fait suite à l’agression au couteau d’un jeune homme dans la nuit de samedi à dimanche. 

(…) Un jeune homme d’une vingtaine d’années est blessé au visage par un coup de couteau entre l’oreille et le coin de la bouche. Il est transporté au centre hospitalier d’Ajaccio où lui sont prodigués 30 points de suture. (…)

Dans la journée de dimanche, le groupe de supporters Orsi Ribelli, dont la victime fait partie, et Nazione, regroupement politique créée suite aux événements des Jardins de l’empereur en 2016, appellent au rassemblement.

Dans un communiqué, les Orsi Ribelli dénoncent un « acte d’une lâcheté sans nom » et précisent que l’agresseur est « d’origine nord-africaine, déjà connu par la justice pour des faits similaires ».

La mobilisation, organisée sur les lieux de l’altercation, a rassemblé une centaine de personnes.

France 3 via fdesouche