Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 04 décembre 2017

Débaptiser les rues et les avenues Lénine, quelle bonne idée !

Publié par Guy Jovelin le 04 décembre 2017

PAR 

Il reste des centaines d'artères portant le nom du révolutionnaire russe, qui compte parmi les responsables politiques qui ont le plus de sang sur les mains.

La rue Lénine à Bagnolet (Seine-Saint-Denis)
Idée. Colbert a récemment été à l'honneur. Des associations militantes ont appelé à déboulonner des statues à son effigie et à débaptiser des rues à son nom. La controverse, au sujet du ministre de Louis XIV, s'est éteinte aussi vite qu'elle s'était éveillée. Le coup médiatique n'a pas fait mouche. En contre-feu et pour ranimer la flamme de cette polémique utile, il peut être proposé de débaptiser tout ce qui, dans les villes françaises, a pris le nom de Lénine. Le révolutionnaire communiste russe dispose, dans l'Hexagone et à La Réunion, de dizaines de places, squares, rues et avenues. Son camarade Staline n'a pas ce privilège, tout comme Pol PotMao Zedong ou Kim Il-sung. Or, les travaux historiques récents soutiennent que Lénine compte bien parmi les théoriciens et responsables politiques qui ont le plus de sang sur les mains. Alors, plutôt que continuer cette célébration coupable d'une personnalité que l'évocation du contexte de l'époque ne saurait absoudre, il faut trouver de nouveaux noms. C'est aux habitants et aux élus locaux de se saisir d'un tel dossier. De grandes déclarations et des pétitions nationales ne servent pas forcément. Mais des mobilisations locales peuvent avoir leur effet, cela jusqu'à en finir avec les plaques Lénine.
 
Source : lepoint

Écrire un commentaire