Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 03 décembre 2017

Bavière: Mamdoh A., « gentil » réfugié syrien, préparait un attentat imminent

Publié par Guy Jovelin le 03 décembre 2017

801777AllemagneSyrienmamdohAattentat

En procédant à une arrestation à Pegnitz [Bavière], la police a peut-être empêché un attentat terroriste. La personne arrêtée serait Mamdoh A., Syrien de 18 ans, qui s’était déjà procuré des plans pour fabriquer des bombes et avait enregistré une vidéo de revendication. À Pegnitz, ce jeune homme passait jusqu’à présent pour discret.

Comme l’a annoncé en premier le Süddeutsche Zeitung sur son site Internet, c’est par hasard que les enquêteurs ont repéré le jeune homme. La police aurait perquisitionné son appartement pour une autre affaire et serait tombée sur du matériel de l’organisation terroriste État islamique. Le parquet général de Munich nous a confirmé ces informations.

L’arrestation a eu lieu dès l’été dernier. Mamdoh A., alors âgé de 18 ans, serait arrivé en Allemagne en 2015 et aurait demandé l’asile. […]

Le réfugié de guerre reconnu Mamdoh A. avait manifestement établi des relations avec des cercles extrémistes. [Lors de la perquisition], on a trouvé des éléments de preuve qui indiquent « qu’un crime grave et imminent a été empêché par la police de Haute-Franconie ». La force de ces éléments de preuve est à l’évidence si forte pour les enquêteurs qu’ils justifient la longue détention préventive.

[…]

Mamdoh A. allait à l’école à Pegnitz. Quelqu’un qui l’y a connu le décrit comme « gentil et ouvert ». Et il ajoute : « Il s’était rapidement intégré à la classe. » […]

Le jeune homme de 18 ans était pris en charge par une organisation locale d’aide aux jeunes réfugiés […] Une ou deux fois par semaine, on venait le voir dans son appartement. Il faut croire que ce Syrien a bien su dissimuler sa radicalisation dont on peut penser qu’elle allait croissant.

(Traduction Fdesouche)

Nordbayerischer Kurier

Écrire un commentaire