Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 05 décembre 2018

Des plaintes contre Emmanuel Macron : racket, dilapidation, détournement, extorsion…

Publié par Guy Jovelin le 05 décembre 2018

Auteur : Michel Janva

Des plaintes contre Emmanuel Macron : racket, dilapidation, détournement, extorsion…

“Racket”, “atteinte au droit de manifestation”, “extorsion en bande organisée”… Des Gilets jaunes ont déposé des plaintes aux motifs variés contre Emmanuel Macron, aux quatre coins de la France. Et elles sont enregistrées.

La valse des plaintes a débuté lundi, avec une plainte contre Emmanuel Macron pour sept motifs:

racket, dilapidation de l’argent public, préjudice moral et mise en danger de la vie d’autrui, violences volontaires avec arme, usage abusif de la force publique sur personne vulnérable, et atteinte au droit de manifestation”.

Après quelques recherches dans le code pour évaluer la conformité de la demande, les agents ont finalement enregistré la plainte.

Quelques heures plus tard, un gilet jaune a entrepris la même démarche en Charente. La personne attaque le président de la République pour

“usurpation de fonction et détournement de fonds publics”.

Mardi, en région parisienne, les policiers ont reçu la visite d’un gilet jaune pour une plainte contre le chef de l’Etat pour “atteinte à la liberté de manifester” et “violences volontaires avec armes”.

Le lendemain, un habitant de Belfort a déposé plainte contre le président et son gouvernement pour “extorsion de fonds en bande organisée”.

 “Depuis l’élection de M. Macron, je me sens racketté”. “J’ai le sentiment d’une dilapidation de l’argent public. C’est pour cela que je demande la démission du président voire sa destitution”.

L’homme aurait été imité par cinq autres manifestants dans la région.

De nombreux internautes appellent à multiplier ce type d’initiative pour faire entendre leur voix. 

 

Source : lesalonbeige

Écrire un commentaire