Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 12 février 2019

Choc en Autriche : un Turc a poignardé à mort le chef d’un bureau d’aide sociale car il était furieux que sa demande d’asile ait été rejetée

Publié par Guy Jovelin le 12 février 2019

Par  le 11/02/2019
fdesouche

Autriche – A Dornbirn, dans le Vorarlberg, le chef d’un bureau d’aide sociale a été poignardé à mort mercredi. Le suspect est un Turc de 34 ans.

Le suspect a été interdit de séjour en Autriche en 2009 en raison de nombreuses infractions pénales. En 2010, il est parti pour la Turquie.

Mais cette année, il est retourné illégalement en Autriche et a formulé une demande d’asile le 7 janvier. Il voulait obtenir des soins de base pour les demandeurs d’asile auprès du bureau d’aide sociale de Dornbirn.

Parce que sa demande d’asile a été rejetée, le migrant a attaqué le responsable du service d’aide sociale avec un long couteau de cuisine et l’a tué.

La police a été en mesure d’arrêter rapidement le meurtrier.

(…) Selon le « Kronen Zeitung », le demandeur d’asile ne peut pas être expulsé s’il est reconnu coupable de meurtre. Selon la police, le suspect aurait déclaré qu’il avait été membre d’une milice kurde et qu’il avait tiré sur des soldats turcs. Il risque donc la peine de mort en Turquie.*

Le ministre autrichien de l’Intérieur s’est dit consterné par la « brutalité de l’acte ». En particulier, il estime incompréhensible qu’une personne frappée d’une interdiction de séjour en Autriche puisse formuler une demande d’asile. (source)

(…)

Heute.at / KleineZeitung.at

* La Charte des droits fondamentaux, dans son article 2, prohibe la peine de mort ainsi que l’expulsion ou l’extradition d’une personne vers un pays où elle risquerait la peine de mort. (diplomatie.gouv.fr)

Écrire un commentaire