Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 15 mars 2018

Rotterdam (Pays-Bas) : la gauche s’unit derrière le parti islamique pour faire barrage à l’extrême-droite

Publié par Guy Jovelin le 15 mars 2018

Par  le 15/03/2018

dimanche, 10 décembre 2017

«C’est pas grave d’être blanc» clame l’extrême droite dans les universités américaines

Publié par Guy Jovelin le10 décembre 2017

Par Le Figaro Etudiant • Publié le 

«Du point de vue l’alt-right, cette réaction est censée prouver l’existence du racisme anti-blanc» analyse le Washington Post. Crédits photo: Twitter
 

Des affiches indiquant le slogan d’extrême droite «It’s okay to be white», élaboré sur le forum de discussion 4chan, pullulent dans les universités américaines.

Le phénomène est tel qu’il inquiète la presse américaine. Des affiches proclamant «it’s okay to be white» (ce n’est pas grave d’être blanc, ndlr) se sont répandues sur les campus américains cette semaine, note par exemple le Washington Post. Ce slogan est apparu en premier sur un message posté sur le forum de discussion 4chan, forum américain anonyme connu du grand public pour avoir vu naître le mouvement du groupe de hacker Anonymous. Selon le journal américain, l’utilisateur encourageait à répandre le message, suggérant qu’il alimenterait l’agitation sociale et pousserait les Américains blancs à adopter des idéologies d’extrême droite.

Partagés par les partisans de «l’alt-right», frange de l’extrême droite américaine, les blancs américains sont persécutés et victimes de racisme. Depuis mardi, les affiches ont été repérées à Rocky River, Ohio, au Concordia College de Moorhead, Minnesota, à l’Université de Tulane à la Nouvelle-Orléans, à l’école secondaire Montgomery Blair à Silver Spring, autour du campus universitaire de Cambridge, Masssaschussets et à l’Université de l’Alberta au Canada, énumère le grand quotidien américain.

Décrédibiliser les médias

Dans la plupart des cas, les écoles et les villes ont retiré les affiches, mais le message a continué à se répandre en images et en hashtags sur le réseau social Twitter et sur d’autres plateformes de médias sociaux. Le but des partisans de cette campagne de propagande était que des médias ou universitaires accusent ces affiches d’être racistes, ce qui est arrivé à plusieurs reprises, note le site Slate.fr.

«Ensuite, les Américains blancs découvriront que les journalistes américains et les ‘‘gauchistes’’ détestent les Blancs et cesseront de considérer les médias comme crédibles» analyse le Washington Post en décryptant la volonté de l’auteur du message anonyme. «Du point de vue l’alt-right, cette réaction est censée prouver l’existence du racisme anti-blanc, car une déclaration aussi anodine que «c’est pas grave d’être blanc» ne devrait pas être controversée» conclue le journal.

 

Source : etudiant.lefigaro

dimanche, 15 octobre 2017

Incidents à la Foire du livre de Francfort

Publié par Guy Jovelin le 15 octobre 2017

La présence samedi d'un dirigeant du parti d'extrême droite AfD a déclenché des incidents entre manifestants rivaux.

storybild
 La police est intervenue pour séparer des manifestants rivaux. (Samedi 14 octobre 2017) (Photo: Keystone)

Plusieurs dizaines de manifestants d'extrême gauche ont crié «Les nazis dehors», tandis que des contre-manifestants scandaient «Tout le monde déteste les Antifa», a rapporté l'agence de presse allemande DPA. «Antifa» est le nom que se donnent les militants qui disent lutter contre le fascisme.

Les troubles ont été suscités par la présence à cette foire annuelle de Björn Höcke, un des principaux dirigeants de l'AfD (Alternative pour l'Allemagne), venu assister à la présentation d'un livre de la maison d'édition Antaios, classée dans la droite dure.

A un autre endroit de la foire, une conférence donnée par deux auteurs d'extrême droite a dû être annulée parce que les intervenants étaient couverts par les protestations de manifestants, a indiqué DPA.

Succès de l'Afd aux législatives

Ces incidents surviennent trois semaines après que l'AfD a remporté un succès retentissant aux élections législatives allemandes, obtenant près de 13% des voix et entrant pour la première fois au Bundestag, le parlement fédéral, quatre ans seulement après la création de ce parti.

M. Höcke est l'une des figures les plus controversées de l'AfD. Il a fait les gros titres de la presse nationale avant les législatives lorsqu'il a déclaré que l'Allemagne devrait cesser de vouloir expier les crimes commis par le régime nazi pendant la Seconde guerre mondiale.

Les organisateurs de la Foire du livre, le plus important événement mondial dans le domaine de l'édition, ont condamné dans un communiqué «les provocations ciblées» entre «des groupes d'extrême gauche et d'extrême droite». «La Foire du livre de Francfort est un lieu de diversité d'opinions et un espace pour le libre dialogue», ont-ils souligné.

La présence cette année d'éditeurs d'extrême droite à la Foire a suscité la controverse, certains accusant les organisateurs d'offrir une plateforme à des démagogues. Antaios, un petit éditeur qui se décrit comme représentatif de la «nouvelle droite», s'est plaint cette semaine que certains de ses livres exposés aient été volés et d'autres souillés avec du dentifrice et du café, dans d'apparentes actions de protestation.

C'est Antaios qui a publié le bestseller «Finis Germania» (en latin «La fin de l'Allemagne»), un livre de Rolf Peter Sieferle décrit par l'hebdomadaire Der Spiegel comme un ouvrage «d'extrême droite, antisémite et historiquement révisionniste».

(nxp/afp)

 

Source : 20min

mardi, 07 juin 2016

Le complot terroriste inventé...

Publié par Guy Jovelin le 7 juin 2016

kalachnikov.jpg

Une fois de plus les stratagèmes du Système prennent les Français pour des imbéciles. A quelques jours du lancement de la coupe d'Europe de foot-ball, ils viennent de concocter un scénario rocambolesque pour faire frémir les bonnes âmes.

Tenez-vous bien, on se croirait dans un mauvais roman de gare. A la frontière ukraino-polonnaise un Français de 25 ans a été arrêté avec petit arsenal dans le coffre de sa voiture. Pour se procurer un tel armement, même en Ukraine, cela nécessite des complicités et surtout la bienveillance des autorités. Or, le Français ne semble pas être sur ses gardes puisqu'il envisage benoitement rentrer en France par la route en passant la frontière sans problème. Il est vrai qu'une fois en Pologne, il a peu de risque d'être inquiété puisque, en vertu de Schengen, les postes de douane entre les différents Etats ont été supprimés. Mais là où les choses se dévoilent, c'est qu'en perquisitionnant le domicile de notre contrebandier du dimanche les flics français ont découvert, tenez-vous bien, un polo frappé d'un insigne "d'extrême droite". Bingo ! Tous les ingrédients du complot de l'internationale noire sont réunis... et la presse aux ordres peut s'en donner à cœur joie.

En réalité, cela ressemble plus à une farce politico-médiatique qu'à autre chose. Il faudrait nous expliquer comment un individu bénéficiant des moyens pécuniaires et matériels pour réaliser un tel trafic, puisse être assez naïf pour se présenter à la douane sans préjuger les risques qu'il prend...

Tout cela relève de l'enfumage le plus pervers et de la manipulation. Pendant que l'on s'obstine sur de prétendus complots d'extrême droite, les terroristes musulmans peuvent s'organiser tranquillement.

Un jour viendra où les responsables, qu'ils soient à Matignon, Place Beauvau ou ailleurs devront s'expliquer...

Synthèse nationale

 

Source : synthesenationale

mardi, 19 mai 2015

" FLORIAN PHILIPPOT, APPARATCHIK DU NEO-FN, VALET DU SYSTEME!"

Franck.jpegheader-logo_parti_de_la_france_tacle-1-.jpg

Publié par Guy Jovelin

Lorsque nous savons que l’un des vices-présidents du Front National vient de la mouvance chevènementiste (issue du C.E.R.E.S, aile gauche du P.S, d'obédience marxiste), nous nous réservons le droit de le qualifier d'apparatchik, c’est à dire du titre de privilégié au sein du Néo-FN!

Ce petit monsieur, non content de pavoiser devant les médias, de distiller son fiel "chevenemento-gaulliste", teinté d'un patriotisme de pacotille abject, a osé exprimer dans le JOURNAL DU DIMANCHE  du 17 mai 2015  ces propos: " POUR MOI L'EXTREME-DROITE, C'EST L'INJURE, LE FRONT NATIONAL REFUSE CETTE CLASSIFICATION ET LA COMBAT!".

Nous rendons grâce à Mr Philippot de cet aveu, car le Néo-FN est "attractif": La perte des fondamentaux du Nationalisme, l'apologie du gaullisme, l'acceptation des différences ethniques, culturelles et religieuses semblent être la clef de voûte d'un changement de régime, voire de système!!! Quelle foutaise, quel mensonge vis à vis du Peuple de France!

Pour nous, nationalistes français, nos valeurs sont mises à bas et nous appelons tous les frontistes, à faire preuve d’auto analyse et d'introspection quant à l'évolution du nouveau FN.

Mr Philippot vomit l'Extrême-Droite et par extension la Droite Nationale, pour ce crypto gaulliste, cette réaction est normale et nous lui souhaitons une soupe indigeste!

La dédiabolisation orchestrée par ce monsieur et par un être vil prénommé "loulou la purge" est une opération salvatrice dans la mesure où la réhabilitation du gaullisme abject éclate au grand jour.

Or le gaullisme n'a jamais été une idéologie, encore moins un système, mais plutôt une aberration politique !

Le néo-FN  qui s'en revendique, pactise et fait partie du système, dès lors il en est le soutien le plus légitime et derrière un discours populiste et démagogique, n’aspire qu’ aux frasques du pouvoir.

Nous invitons tous les nationalistes à rejoindre le Parti de la France et invitons (Mrs Philippot, Aliot, Mme Marine Le Pen et consorts à rejoindre les maîtres chanteurs du système)!

Tous ces tristes sires auront tout le temps de ripailler pendant que le peuple de France boira la ciguë jusqu’à  la lie!

" LA FRANCE NE SERA JAMAIS UNE NATION D'ESCLAVES ET NOUS NE SERONS JAMAIS SOUMIS

QUAND LES PEUPLES CESSENT D ESTIMER, ILS CESSENT D'OBEIR!"

UNE NATION, UN GUIDE, UN AVENIR !

Franck Pech

Délégué Adjoint du Parti de la France 31