Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 06 juin 2018

La Bavière veut expulser par ses propres moyens les déboutés du droit d’asile

Publié par Guy Jovelin le 06 juin 2018

Par  le 06/06/2018

Selon les déclarations de Markus Söder (CSU), chef du gouvernement régional, la Bavière veut à l’avenir affréter elle-même des avions pour expulser les déboutés du droit d’asile. La Bavière doit jusqu’à présent attendre les avion affrétés par le gouvernement fédéral.

Au lieu de cela, l’État libre [de Bavière] veut maintenant prendre lui-même les choses en main et utiliser également des avions de taille réduite […]

Des policiers bavarois doivent recevoir une formation spéciale pour les expulsions. Le gouvernement envisage en outre de mettre en place de nouveaux centres de rétention afin que les déboutés du droit d’asile ne puissent plus échapper aussi facilement à l’expulsion. […]

(Traduction Fdesouche)

 

Focus via fdesouche

jeudi, 26 avril 2018

Bavière (All.) : Une croix devra être accrochée dans chaque bâtiment public

Publié par Guy Jovelin le 26 avril 2018

Par  le 25/04/2018

« Symbole d’identité culturelle » : tous les bâtiments publics bavarois devront à l’avenir être ornés d’un crucifix. Ainsi en a décidé le gouvernement du Land de Bavière.

 

« L’islam ne fait pas partie de l’Allemagne »: c’est avec cette phrase que de plus en plus de politiciens bavarois jouent ces dernières semaines la provocation. Et notamment le chef de la CSU, Horst Seehofer, ainsi que son successeur en tant que ministre-président, Markus Söder. Pour eux, l’Allemagne est marquée par le christianisme.

Afin qu’il n’y ait aucun doute à ce sujet, des croix devront être accrochées dans chaque bâtiment public bavarois à partir du mois de juin (…). « Une croix visible dans l’entrée de chaque bâtiment officiel (…), exprimant l’empreinte historique et culturelle bavaroise, représentera ostensiblement les valeurs fondamentales de l’ordre juridique et social en Bavière et en Allemagne », a déclaré la Chancellerie à l’issue d’une réunion. Les règles générales de procédure ont été modifiées en conséquence.

« La croix est le symbole fondamental de l’identité culturelle et de l’empreinte chrétienne et occidentale », est-il encore dit. La nouvelle mesure s’applique « à toutes les autorités de l’Etat libre de Bavière à compter du 1er juin 2018.  » Les municipalités, les comtés et les districts sont invités à « agir en conséquence ».

Le FDP a vivement critiqué cette décision. Son chef, Christian Lindner a écrit sur twitter que la façon dont la CSU « instrumentalise en permanence la religion à des fins partisanes » lui rappelait « tout simplement Erdogan. »

 

Spiegel Online via fdesouche

dimanche, 03 décembre 2017

Bavière: Mamdoh A., « gentil » réfugié syrien, préparait un attentat imminent

Publié par Guy Jovelin le 03 décembre 2017

801777AllemagneSyrienmamdohAattentat

En procédant à une arrestation à Pegnitz [Bavière], la police a peut-être empêché un attentat terroriste. La personne arrêtée serait Mamdoh A., Syrien de 18 ans, qui s’était déjà procuré des plans pour fabriquer des bombes et avait enregistré une vidéo de revendication. À Pegnitz, ce jeune homme passait jusqu’à présent pour discret.

Comme l’a annoncé en premier le Süddeutsche Zeitung sur son site Internet, c’est par hasard que les enquêteurs ont repéré le jeune homme. La police aurait perquisitionné son appartement pour une autre affaire et serait tombée sur du matériel de l’organisation terroriste État islamique. Le parquet général de Munich nous a confirmé ces informations.

L’arrestation a eu lieu dès l’été dernier. Mamdoh A., alors âgé de 18 ans, serait arrivé en Allemagne en 2015 et aurait demandé l’asile. […]

Le réfugié de guerre reconnu Mamdoh A. avait manifestement établi des relations avec des cercles extrémistes. [Lors de la perquisition], on a trouvé des éléments de preuve qui indiquent « qu’un crime grave et imminent a été empêché par la police de Haute-Franconie ». La force de ces éléments de preuve est à l’évidence si forte pour les enquêteurs qu’ils justifient la longue détention préventive.

[…]

Mamdoh A. allait à l’école à Pegnitz. Quelqu’un qui l’y a connu le décrit comme « gentil et ouvert ». Et il ajoute : « Il s’était rapidement intégré à la classe. » […]

Le jeune homme de 18 ans était pris en charge par une organisation locale d’aide aux jeunes réfugiés […] Une ou deux fois par semaine, on venait le voir dans son appartement. Il faut croire que ce Syrien a bien su dissimuler sa radicalisation dont on peut penser qu’elle allait croissant.

(Traduction Fdesouche)

Nordbayerischer Kurier

samedi, 27 juin 2015

APRÈS LA HONGRIE, LA BAVIÈRE RÉTABLIT LE CONTRÔLE AUX FRONTIÈRES

 Publié par Guy Jovelin

 
Après la Hongrie, la Bavière rétablit le contrôle aux frontières
Lire la suite