Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 06 novembre 2018

Agen (47): L’agriculteur et son agresseur islamiste fiché S se retrouvent le 23 novembre, Yves affirme que son agression relève de l’acte terroriste

Publié par Guy Jovelin le 06 novembre 2018

Par  le 05/11/2018 

L’agriculteur et son agresseur présumé se retrouvent le 23 novembre

Depuis juin 2017, Yves Boussuge conserve les traces physiques et psychologiques de l’agression dont il a été victime au bord d’un champ qu’il moissonnait près de sa ferme de Laroque-Timbaut, entre Agen et Villeneuve, en Lot-et-Garonne.

Que s’est-il passé ce soir-là ? Les versions sont différentes. Yves Boussuge et un ami venu l’aider se trouvaient dans la parcelle quand ils ont vu arriver un Renault Scénic bleu et un scooter. Deux hommes se sont dirigés vers lui. Ensuite ? Des mots ont été échangés. Les deux victimes ont confirmé avoir entendu Allahu Akbar au moment des coups.

En face, l’agresseur présumé s’appelle Kamal Belbakkal, 41 ans. Il continue de nier avoir donné les coups avec cette lame de plusieurs dizaines de centimètres, et ne confirme pas avoir crié en langue arabe.

Fiché S pour avoir tenu des propos considérés comme une allégeance à Daesh au cours d’une enquête pour escroquerie à la carte bancaire ce père de famille est en détention, reconnu coupable de ne pas avoir respecté les termes de son assignation à résidence.

Il devait pointer au commissariat mais sa ponctualité laissait selon la police et la justice à désirer. Il a écopé de huit mois ferme.

Le Petit Bleu d’Agen via fdesouche

Écrire un commentaire