Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 23 novembre 2017

« Condamné à 2 mois avec sursis et 2 000 € d'amende, je fais appel de ce jugement politique »

Publié par Guy Jovelin le 23 novembre 2017

Communiqué de Thomas Joly, Secrétaire général du Parti de la France

Suite au procès qui s'est déroulé le 9 novembre dernier au tribunal de Beauvais, le jugement a été rendu ce 23 novembre : deux mois avec sursis, 2.000 € d'amende.

Il s'agit clairement d'une condamnation politique ciblée alors même que l'infraction était inexistante puisqu'il n'y a eu ni préjudice ni victime. Je constate un acharnement judiciaire à mon endroit afin de m'interdire de m'exprimer contre, rappelons-le, la barbarie de Daech.

Sur les conseils de mon avocat, je fais donc appel de cette sanction inique destinée à intimider tous ceux qui luttent politiquement contre la colonisation migratoire, l'islamisation de la France et le terrorisme au nom d'Allah.

Aucun jugement, aucune condamnation, aucune amende ne me feront taire ni ne m'empêcheront de dire la vérité à mes compatriotes.

 

thomasjoly

mardi, 20 décembre 2016

Foot : les fédérations britanniques sanctionnées d'une amende par la Fifa pour avoir exhibé le coquelicot commémoratif

Publié par Guy Jovelin le 20 décembre 2016

Les fédérations anglaise, écossaise, galloise et nord-irlandaise sont condamnées pour avoir exhibé le coquelicot commémoratif des soldats morts pendant la guerre de 14-18, lors de matchs disputés autour du 11 novembre.

Des supporters gallois forment un coquelicot dans les tribunes du match opposant le pays de Galles à la Serbie, le 12 novembre 2016, à Cardiff (Royaume-Uni). 
Des supporters gallois forment un coquelicot dans les tribunes du match opposant le pays de Galles à la Serbie, le 12 novembre 2016, à Cardiff (Royaume-Uni).  (JAMES MARSH / BACKPAGE IMAGES LTD / AFP)
 

Les fédérations britanniques de football ont été sanctionnées d'amendes, lundi 19 décembre, par la Fifa, pour avoir exhibé le coquelicot commémoratif des soldats morts au combat lors de matchs disputés autour du 11 novembre, jour anniversaire de l'armistice de la première guerre mondiale.

 Un coquelicot est épinglé sur le maillot d'un joueur d'Everton, le 30 octobre 2016 à Liverpool (Royaume-Uni), lors d'une rencotnre de Premier League contre West Ham. 

Un coquelicot est épinglé sur le maillot d'un joueur d'Everton, le 30 octobre 2016 à Liverpool (Royaume-Uni), lors d'une rencotnre de Premier League contre West Ham.  (PAUL GREENWOOD / BACKPAGE IMAGES LTD / AFP) 

 

La fédération anglaise a écopé d'une amende de 45 000 francs suisses (environ 42 000 euros) et la fédération écossaise de 20 000 francs suisses (environ 18 600 euros) pour avoir notamment "exhibé un même symbole politique" lors du match Angleterre-Ecosse (3-0) disputé le 11 novembre dans le groupe F des qualifications européennes au Mondial 2018. Ces deux fédérations avaient annoncé que leurs joueurs afficheraient le fameux poppy, comme c'est la tradition le 11 novembre dans les îles britanniques. Les deux équipes étaient entrées sur le terrain sous les applaudissements avec le brassard autour du bras gauche.

La Fifa interdit aux équipes d'arborer des symboles politiques, religieux ou commerciaux pendant les matchs et avait prévenu l'Angleterre et l'Ecosse qu'elles pourraient faire face à des sanctions si elles n'obtempéraient pas.

Des sanctions pour des "poppies" dans les gradins

L'Irlande du Nord et le pays de Galles avaient, eux, renoncé à faire arborer le poppy à leurs joueurs dans leurs matchs des qualifications du Mondial 2018, de peur de sanctions. Ils avaient opté pour des démonstrations n'impliquant pas les joueurs, en déposant des couronnes en dehors du terrain et avec des supporters brandissant des mosaïques en forme de coquelicots, lors des matchs pays-de Galles-Serbie et Irlande du Nord-Azerbaïdjan. 

La fédération galloise a donc écopé d'une amende de 20 000 francs suisses et celle d'Irlande du Nord de 15 000 francs suisses (environ 14 000 euros). La fédération irlandaise a été sanctionnée d'une amende de 5 000 francs suisses (environ 4 600 euros) pour "l'exhibition d'un symbole politique sur le maillot" durant un match amical contre la Suisse.

"Sur le terrain, seul le sport a sa place"

"Avec ces décisions, nous n'entendons pas juger ou questionner des commémorations spécifiques puisque nous respectons pleinement le sens de tels moments pour les pays concernés, chacun ayant sa propre histoire et ses antécédents", a expliqué le président de la commission de discipline de la Fifa, Claudio Sulser.

"Cependant, sachant que les règlements doivent être appliqués d'une manière neutre et juste pour les 211 fédérations membres de la Fifa, l'exhibition, entre autres, de tout symbole politique ou religieux est strictement interdit, a-t-il ajouté. Dans le stade ou sur le terrain, seul le sport a sa place, rien d'autre."

 

Source : francetvinfo