Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 07 juillet 2018

Le PS bruxellois propose un tract en arabe

Publié par Guy Jovelin le 07 juillet 2018

Ecrit parPierre-Alain Depauw

arabe,ps bruxellois,tract

En Belgique, les électeurs iront aux urnes au mois d’octobre pour les élections communales. En région bruxelloise, il est fréquent depuis de nombreuses années de voir des candidats d’origine immigrée faire campagne en arabe ou en turc.

Mais cette année, c’est un cap supplémentaire qui vient d’être franchi. A Bruxelles-Ville, c’est un tract officiel de la liste du parti socialiste qui est disponible en langue arabe ! Avec en tête de liste l’actuel bourgmestre de Bruxelles, Philippe Close. Un exemple d’intégration…

 

Source : medias-presse.info

jeudi, 21 juin 2018

Le dictionnaire arabe littéral - français est autorisé pour toutes les épreuves écrites des baccalauréats

Publié par Guy Jovelin le 21 juin 2018

C’est un peu surprenant de voir l’arabe traité comme le latin ou le grec et non comme l’anglais ou l’allemand. Un signe de plus que le coran n’est même pas accessible aux arabophones...

IMG_1857

Michel Janva

 

Source : lesalonbeige

mercredi, 14 mars 2018

Formater nos enfants pour leur apprendre l’arabe ou le turc alors qu’ils ne maîtrisent déjà pas le français

Publié par Guy Jovelin le 14 mars 2018

Ecrit parLéo Kersauzie 

arabe,enfants,formater,français

Une mère de famille nous transmet ce document scolaire remis à sa fille de 12 ans. Le lavage des cerveaux au profit du multiculturalisme et du déracinement des Français étant bien organisé, la fillette a donné à sa mère le document scolaire en lui disant : « Maman, il faut que tu m’inscrives pour que j’apprenne l’arabe ».

Réflexion de bon sens de la maman : « Apprenons déjà à nos chers têtes blondes à parler FRANÇAIS CORRECTEMENT !!!!!!!!!! LE GREC ET LE LATIN SUPPRIMÉS. ……. Et on voudrait nous mettre à l’arabe !!!!!!« 

 

Source : http://www.medias-presse.info/formater-nos-enfants-pour-l...

mardi, 02 janvier 2018

Trappes (78) : l’arabe enseigné dès la 5e dans les trois collèges de la ville, une « section orientale » pourrait bientôt ouvrir au lycée

Publié par Guy Jovelin le 02 janvier 2018

Par  le 01/01/2018

Depuis cette année, l’arabe est enseigné en langue vivante 2 à partir de la 5e dans les trois collèges de Trappes. Une trentaine d’élèves ont choisi de suivre les cours.

C’était la fête de la langue arabe jeudi dernier au collège Gustave-Courbet de Trappes. Atelier de calligraphie, buffet de plats orientaux… A l’occasion de la journée mondiale de la langue arabe, il s’agissait de célébrer l’arrivée de l’arabe en langue vivante 2 dans les trois collèges de la ville, Gustave-Courbet, Youri-Gagarine et Le Village.

Depuis le début de l’année scolaire, ce sont ainsi une trentaine d’élèves de 5e qui apprennent les bases de cette langue à raison de 3h par semaine.

Roumaïssa, 12 ans, en 5e à Courbet, a choisi l’arabe « pour pouvoir m’en servir avec ma mère dans la vie de tous les jours, raconte la jeune fille, originaire d’Algérie et du Maroc. Je vais pouvoir comprendre les conversations. »

Dans cette dynamique, une section orientale pourrait ouvrir au lycée de la Plaine-de-Neauphle dans les années à venir.

 

Actu.fr via fdesouche

mardi, 28 novembre 2017

​Le tabou de la traite négrière arabe

Publié par Guy Jovelin le 28 novembre 2017

Auteur : Pierrot

10579334-17399783.jpg

Esclaves subsahariens en Mauritanie

Alors que certains groupes (étrangers et/ou gauchistes) désignent la France comme responsable de l’esclavage en Libye, Karim Akouche, écrivain algérien, dénonce hypocrisie des accusations dans un article pour Marianne. Extraits :

La traite négrière est triple : l’occidentale (la plus dénoncée), l’intra-africaine (la plus tue) et l’orientale (la plus taboue). On y dénombre plus de 40 millions d’esclaves. La plus longue, la plus constante aussi, est l’orientale. A-t-on le droit de le dire ? A-t-on la liberté de l’écrire sans se faire taxer de néocolonialiste ?

Entre le Moyen Âge et le XXe siècle, les Arabes et les Ottomans ont vendu plus de 17 millions. C’est un fait. Ils approvisionnaient en zengis aussi bien les foyers des familles influentes arabes et turques, les palais, les souks, les fermes, les champs et les harems que les terres sous contrôle musulman à l’époque, comme la Péninsule Ibérique, l’Andalousie, la Sicile, les Balkans.

En Mauritanie, l’esclavage officiellement aboli en 1981, est toujours pratiqué. 300.000 à 700.000 individus ont des maîtres. On n’en parle pas. C’est tabou. On ne veut pas fâcher les seigneurs africains et leurs clients. Et si on faisait une enquête sérieuse sur le commerce des êtres humains au Congo, en Somalie, au Soudan, au Burundi, au Libéria, en Arabie saoudite ? Le Qatar n’a supprimé la kafala, système ségrégationniste envers les étrangers, qu’en 2016. 

 

Source : contre-info