Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 26 avril 2018

Bavière (All.) : Une croix devra être accrochée dans chaque bâtiment public

Publié par Guy Jovelin le 26 avril 2018

Par  le 25/04/2018

« Symbole d’identité culturelle » : tous les bâtiments publics bavarois devront à l’avenir être ornés d’un crucifix. Ainsi en a décidé le gouvernement du Land de Bavière.

 

« L’islam ne fait pas partie de l’Allemagne »: c’est avec cette phrase que de plus en plus de politiciens bavarois jouent ces dernières semaines la provocation. Et notamment le chef de la CSU, Horst Seehofer, ainsi que son successeur en tant que ministre-président, Markus Söder. Pour eux, l’Allemagne est marquée par le christianisme.

Afin qu’il n’y ait aucun doute à ce sujet, des croix devront être accrochées dans chaque bâtiment public bavarois à partir du mois de juin (…). « Une croix visible dans l’entrée de chaque bâtiment officiel (…), exprimant l’empreinte historique et culturelle bavaroise, représentera ostensiblement les valeurs fondamentales de l’ordre juridique et social en Bavière et en Allemagne », a déclaré la Chancellerie à l’issue d’une réunion. Les règles générales de procédure ont été modifiées en conséquence.

« La croix est le symbole fondamental de l’identité culturelle et de l’empreinte chrétienne et occidentale », est-il encore dit. La nouvelle mesure s’applique « à toutes les autorités de l’Etat libre de Bavière à compter du 1er juin 2018.  » Les municipalités, les comtés et les districts sont invités à « agir en conséquence ».

Le FDP a vivement critiqué cette décision. Son chef, Christian Lindner a écrit sur twitter que la façon dont la CSU « instrumentalise en permanence la religion à des fins partisanes » lui rappelait « tout simplement Erdogan. »

 

Spiegel Online via fdesouche

samedi, 06 janvier 2018

Funiculaire : la RATP retire la croix du Sacré-Coeur

Publié par Guy Jovelin le 06 janvier 2018

Par  le 06/01/2018 

Religieusement correct oblige, la croix surmontant le sommet du grand dôme du Sacré-Cœur a été effacée sur les nouveaux écrans des cabines rénovées du célèbre funiculaire qui permet d’accéder à la butte Montmartre, dans le XVIIIe arrondissement de Paris.

En revanche, une colombe a été ajoutée à l’image. Le funiculaire, géré par la RATP, transporte 2 000 personnes toutes les heures, soit plus de trois millions par an, surtout des touristes venus du monde entier. La basilique est le second monument religieux parisien le plus visité.

 
 
 
 

Valeurs actuelles via fdesouche

dimanche, 31 décembre 2017

Comment peut-on prétendre défendre la Croix en se prévalant de la république ou de la laïcité ?

Publié par Guy Jovelin le 31 décembre 2017

  28 décembre 2017

 

 

Une nouvelle chaîne de reportages vient de faire son apparition sur Youtube sous le nom de Franc Studio.

Son premier reportage a été enregistré le 26 novembre 2017 lors du rassemblement organisé à Ploërmel devant le monument dont la république maçonnique voudrait faire retirer la croix.

Le reportage montre en quelques minutes l’incohérence qui prévaut encore trop souvent. Comment peut-on prétendre défendre la Croix en se prévalant de la république ou de la laïcité ? Comment peut-on prétendre défendre la Croix sans parler de Foi mais seulement de culture ? Parmi le public, des gens – qui n’ont pas suivi des cours de philosophie thomiste mais ont tout simplement du bon sens – comprennent bien que ce ne sont ni les « valeurs républicaines » ni les « démocrates-chrétiens » ni les pseudo-nationalistes républicains qui vont sauver la France.

La soif de chrétienté réapparaît de façon de plus en plus évidente parmi le peuple de France. Loin du discours aseptisé de la fausse droite nationale vendue au système.

 
 
 

 

dimanche, 26 novembre 2017

Solidaris supprime la croix de saint Nicolas dans un dessin pour enfants

 

croix,saint-nicolas,solidaris

Solidaris a lancé un concours destiné aux enfants à l’occasion de la fête de Saint-Nicolas. Il suffit d’imprimer le dessin du patron des écoliers, qui est en noir et blanc, et de le renvoyer colorié de milles couleurs. Cependant, la mutualité socialiste a décidé d’enlever la croix traditionnellement présente sur la mitre et de la remplacer par un cercle tout simple.

Nos confrères de RTL ont contacté Solidaris, qui, via son porte-parole, soutient que ce dessin a «  pour objectif de n’exclure aucun enfant  ». «  Aujourd’hui, la fête de Saint-Nicolas n’est plus la fête religieuse d’autrefois et des enfants, laïques ou d’une autre religion, peuvent légitimement y être associés.  »

 

Source : soirmag.lesoir.be

jeudi, 23 novembre 2017

Déchristianisation : même les bûches de Noël en voie de disparition ?

Publié par Guy Jovelin le 23 novembre 2017

Auteur : admin4

buchefetes.jpg

Après les croix effacées des photos d’églises sur les emballages des grandes marques, la chasse aux références chrétiennes continue.

Finies les fameuses « bûches de Noël » !

Place aux « bûches des fêtes » !

 

Source : contre-info