Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 18 mai 2017

La plus grande mosquée de Perpignan ouvrira à l'automne

Publié par Guy Jovelin le 18 mai 2017

Le nouveau grand espace de prière musulmane de Perpignan est en cours de construction, en bordure du quartier de Maillolles. Ce lieu de culte s'étendra sur une surface de 2407 m2.

La construction de la plus grande mosquée de Perpignan avance à bon rythme, dans le cadre de travaux amorcés fin 2016. Après un léger retard lié au bouclage financier de cette opération, dont le permis de construire a été délivré en février 2016, les automobilistes et habitants du quartier de Mailloles, non loin du centre pénitentiaire, observent la progression du bâtiment, qui s'érige à 8 mètres du sol. Ce futur lieu de culte musulman dispose d'une emprise au sol de 1113,82 m2 et d'une surface efficace de 2407 m2, sur deux étages. A l'origine, l’association arabo-turque de l'Ensoleille (ASATE), bénéficiaire de la construction, annonçait un bâtiment entre 700 et 800 m2 de superficie au plancher. Ce grand monument de béton, plus grand que la Mosquée de la fraternité inaugurée en 2006 sur 850 m², entre l'aéroport et l'hôpital de Perpignan, sera le principal lieu de référence islamique en Pays Catalan.


Le soutien de la mairie depuis 2015

Après le montage des murs, achevé en mars, puis les opérations consécutives, à achever dans l'été, l'aménagement intérieur de cette future grande mosquée est attendu pour la rentrée, avant une inauguration prévue dans le courant de l'automne. Cet espace de prière accueillera les fidèles musulmans pénalisés par le manque d'espace décent à Perpignan, et plus généralement en plaine du Roussilon. Pour obtenir ce lieu, l'ASATE a sollicité le maire, Jean-Marc Pujol. En 2015, l'Hôtel de Ville a ainsi validé la vente d'un terrain apte à recevoir un grand centre cultuel musulman, cette fois-ci au Sud de la ville. Une parcelle municipale a ainsi été cédée, pour 140.000 euros. Actuellement, la seule mosquée du quartier de Mailloles est installée dans des préfabriqués proches de l’école Blaise Pascal.

La future grande mosquée de Perpignan Sud © la Clau
La future grande mosquée de Perpignan Sud © la Clau
Intérieur de la future grande mosquée de Perpignan Sud © La Clau
Intérieur de la future grande mosquée de Perpignan Sud © La Clau
 
Source : la-clau


mardi, 16 mai 2017

Bretagne : train gratuit pour les migrants afin qu’ils puissent se rendre à la mosquée

Publié par Guy Jovelin le 16 mai 2017

12 mai 2017 par Pierrot

Trouvé sur le site Breizatao : Suite à l’implantation imposée par le gouvernement français de migrants clandestins en Bretagne, fin 2016, les communes de Kemperle (Quimperlé) et Rieg (Riec-sur-Belon) hébergent depuis des colons afro-musulmans, dont des soudanais et des afghans.

Sébastien Miossec, le maire socialiste de Riec-sur-Belon, avait pris l’initiative d’héberger des clandestins dans divers appartements du centre-ville de cette commune, sans en avertir la population. Il avait été rejoint dans cette politique par le maire socialiste de Trégon (Trégunc) et de Molan (Moëlan-sur-Mer).

Miossec avait également organisé une opération de propagande (source) en faveur du remplacement de population et de l’islamisation aux côtés de la Ligue des Droits de l’Homme. Une structure alliée aux Frères Musulmans militant notamment pour la burka de plage (voir ici) : ndf.fr

Se sachant en minorité face à l’opinion publique, ces maires socialistes agissent dans l’opacité la plus complète.

Lire la suite :
http://www.contre-info.com/ |


dimanche, 07 mai 2017

Suède : un ministre du Qatar inaugure la plus grande mosquée de Scandinavie

Publié par Guy Jovelin le 07 mai 2017

Par le 06/05/2017

Le ministre des Awqaf et des Affaires islamiques [du Qatar] a inauguré à Malmö (Suède) la mosquée Umm Al-Mu’minin Khadijah. Cette mosquée, construite par l’État du Qatar pour un coût de plus de 3 millions d’euros, est la plus grande de Scandinavie.

[…]

La mosquée est équipée d’installations pour les personnes ayant des besoins particuliers pour faire leurs prières, et d’autres pour les femmes et les enfants.

La cérémonie d’ouverture a réuni des représentants des autorités locales suédoises, des représentants des institutions islamiques de Suède et du Danemark, ainsi qu’un certain nombre d’hommes d’affaires. Malmö est la capitale et la plus grande ville de la Scanie, province suédoise. C’est également la troisième plus grande ville de Suède, des milliers de musulmans y vivent.

(Traduction Fdesouche)

Source : fdesouche via  Qatar News Agency

vendredi, 14 avril 2017

Une mosquée légitimant le djihad armé fermée en France

Publié par Guy Jovelin le 14 avril 2017

En Seine-et-Marne, une mosquée de Torcy a été administrativement fermée pour avoir légitimé le djihad armé. Dans un communiqué, le nouveau ministère de l’Intérieur, Matthias Fekl, a expliqué que la mosquée « Rahma » était devenue

« un lieu où étaient prônées une idéologie radicale ainsi que des incitations au jihad. Certains prêches, ouvertement hostiles aux lois républicaines, incitaient à la haine envers les autres communautés religieuses, au premier rang desquelles les musulmans chiites et les juifs ».

« Rejetant l’autorité de l’État, la laïcité et la démocratie, les messages diffusés apparaissaient contraires aux valeurs de la République et susceptibles de constituer le terreau d’atteintes à la sécurité et à l’ordre public », a ajouté le ministre.

Selon l’arrêté de fermeture de la préfecture, les deux imams de la mosquée ont notamment «apporté leur soutien aux fidèles de la mosquée [qui ont été] mis en cause dans la cellule terroriste dite « de Cannes-Torcy »», dont le procès doit s’ouvrir le 20 avril.

Il s’agit troisième lieu de prière musulman fermé depuis le début de l’année 2017, selon le ministère de l’Intérieur. 

Il ne faut pas se tromper : ces quelques mesures de fermeture de mosquée servent à rassurer, à bon compte et sans grands efforts, des Français inquiets à cause des attentats islamistes. Mais le problème du terrorisme islamiste ne se réglera pas avec ces mesurettes politiciennes !

Francesca de Villasmundo

 

Source : medias-presse.info

jeudi, 06 avril 2017

Sète : la mosquée fermée pour incitation à la haine

 Publié par Guy Jovelin le 06 avril 2017

Par OLC avec l'AFP

© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP

La Préfecture de l'Hérault a pris un arrêté de fermeture ce jeudi après-midi concernant la mosquée de Sète, située rue de la Révolution. Des messages incitant à la haine ont été retrouvés à l'intérieur de l'enceinte.

La mosquée es-sunna, située rue de la révolution dans le centre de Sète (Hérault) a été fermée mercredi et jusqu'à nouvel ordre par arrêté du préfet de l'Hérault, a-t-on appris de source policière. L'arrêté a été notifié et placardé sur le lieu, a-t-on précisé de même source.

Perquisition

Cette fermeture fait notamment suite à une perquisition menée dans ce lieu de culte jeudi dernier au cours de laquelle des tracts contenant des appels à la haine ont été découverts.

Etat d'urgence

Dans le cadre de la loi sur l'état d'urgence, le préfet de département a le pouvoir de fermer des lieux de toute nature au sein desquels sont tenus des propos constituant une provocation à la haine ou à la violence ou une provocation à la commission d'actes de terrorisme ou en faisant l'apologie.

Idéologie radicale appelant à la discrimination, à la haine ainsi qu’à l’animosité à l’égard des autres

Dans un communiqué, le Ministre de l'Intérieur, Matthias Fekl explique que "le responsable de cette mosquée prônait une idéologie radicale appelant à la discrimination, à la haine ainsi qu’à l’animosité à l’égard des autres. Tendant à rejeter l’autorité de l’Etat, la laïcité et la démocratie, il véhiculait ainsi un message contraire aux valeurs de la République et susceptible de constituer le terreau d’atteintes à la sécurité et à l’ordre publics."

"Lieu de rencontre régulier pour des fidèles connus pour leur radicalisation"

"La mosquée, poursuit le communiqué, constituait également un lieu de rencontre régulier pour des fidèles connus pour leur radicalisation et leur proximité avec des personnes prônant le djihad armé sur le territoire national et cherchant à rejoindre la zone irako-syrienne. Certains d’entre eux ont ainsi été récemment mis en examen pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste.
 
Source : france3-regions.francetvinfo