Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 11 juillet 2018

L’évêque Zenti embrasse son prêtre diocésain qui « épouse » son partenaire homosexuel !

Publié par Guy Jovelin le 11 juillet 2018

Ecrit par Francesca de Villasmundo

 

Décidément l’Église conciliaire n’en finit pas d’aller de scandales moraux en scandales arc-en-ciel dans le silence assourdissant du Vatican.Le prêtre Don Giuliano Costalunga, ex-curé de Selva di Progno en Italie, a « épousé » en Espagne un homme en avril et fait depuis quelques jours la Une de certains journaux italiens dont l’immanquable La Repubblica de l’ami du pape Eugenio Scalfari. Depuis des années la vie scandaleuse du curé se perpétrait sous les yeux des fidèles sans qu’intervienne l’évêque, Giuseppe Zenti jusqu’à ce que don Costalunga abandonne le ministère sacerdotal en février pour aller « se marier ». Abandonne est un bien grand mot puisque sur La Repubblica, le prêtre défroqué explique qu’il va continuer à « célébrer » la messe dans sa maison en Espagne.

L’histoire sacrilège ne s’arrête pourtant pas là. Mgr Zenti a expliqué que don Giuliano est encore un de ses prêtres et qu’il n’a pas le droit de le juger parce que seul Dieu scrute les cœurs ! Comme l’a souligné fort justement un de ses confrères épiscopal « quand un prêtre commet un acte pédophile alors peut-on dire qu’on peut ne pas le juger ? »

Mais que Don Giuliano commette des actes immoraux et contre-nature, ait une vie publiquement scandaleuse, semble ne pas gêner Mgr Zenti. Quant au pape François il n’a donné aucun entretien pour dénoncer cette affaire à son ami Scalfari, qui lui ouvre facilement pourtant ses colonnes médiatiques. Silence. Circulez il n’y a rien à voir. A croire que seuls les « rigides, toujours enfermées dans la Loi, qui condamnent tout ce qui est hors de cette Loi » ont droit aux foudres bergogliennes.

L’homohérésie ainsi que l’immoralité relativiste sont en train de devenir les deux piliers de l’Église conciliaire !

Francesca de Villasmundo

 

Source : medias-presse.info

mardi, 12 décembre 2017

Pologne : un prêtre comme nous n’en voyons pas chez nous. Epoustouflant ! [vidéo]

Publié par Guy Jovelin le 12 décembre 2017

jesus-marchands-temple

Video Player lire la vidéo : http://lesobservateurs.ch/2017/12/11/pologne-un-pretre-co...
 
 
 
 

Source

mardi, 10 octobre 2017

Dhimmitude : le prêtre écrit aux imams pour éviter que son église soit vandalisée

Publié par Guy Jovelin le 10 octobre 2017

Auteur : Pierrot

Capture-7.jpg

L’histoire peut paraître anecdotique, mais elle illustre parfaitement les grands mouvements (de populations, religieux, sociaux) qui s’opèrent en France. Un prêtre catholique, dans un pays (jadis ?) catholique, qui écrit aux représentants d’une religion étrangère pour demander assistance et protection…

Le prêtre et les fidèles de la paroisse Saint-Paul, dans le quartier de la Paillasse à Montpellier (Hérault), sont inquiets. “L’édifice religieux installé au cœur du quartier est devenu, ces derniers temps, la cible d’incivilités et de petites dégradations. Un projectile, notamment, a été lancé contre l’une des fenêtres du presbytère, tandis qu’une intrusion dans le lieu de culte a été relevée” détaille le Midi-Libre qui révèle l’affaire.

Le prêtre écrit aux responsables musulmans

Face aux incivilités et au vandalisme, le père Cathala, prêtre référent de la paroisse, a adressé un courrier à l’ensemble des responsable religieux musulmans du quartier : “Veut-on faire complètement partir les chrétiens de La Paillade ? Nous avons besoin de votre soutien et de votre amitié” écrit-il dans son courrier

Source : contre-info

mercredi, 17 mai 2017

Mexico : un prêtre sérieusement blessé à coups de couteau, en pleine messe, par un Français musulman

Publié par Guy Jovelin le 17 mai 2017

Par le 16/05/2017

Un prêtre a été poignardé et sérieusement blessé lundi soir, en pleine messe, dans la cathédrale de Mexico. Les autorités tentent de déterminer les motivations de l’agresseur, John René Rockschiil, présenté comme un ressortissant français âgé de 26 ans et de confession musulmane.

« L’agresseur a attrapé par le cou le prêtre et a tenté de l’égorger. Grâce à Dieu, le père Miguel Angel Machorro a pu se dégager, mais il a été blessé près du poumon avec un objet tranchant« , a informé de son côté l’Église catholique dans un communiqué.

Le prêtre a ensuite été transféré rapidement en hélicoptère vers un hôpital de la capitale, où il se trouve « dans un état stable mais délicat« , selon les autorités judiciaires.

Actuall

 

Source : fdesouche

mercredi, 27 juillet 2016

Les égorgeurs du prêtre de Saint-Etienne-du-Rouvray étaient fichés et l’un d’eux portait un bracelet électronique dans le cadre d’une enquête terroriste

Publié par Guy Jovelin le 27 juillet 2016

bracelet-électronique

Selon les informations de Metronews, l’un des deux égorgeurs du prêtre de l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray, ce mardi 16 juillet, serait un homme connu de la justice et placé sous bracelet électronique dans le cadre d’une enquête terroriste.

C’est alors que la messe venait tout juste de commencer, que les deux fanatiques de l’Etat Islamique ont fait irruption dans l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray. Selon le témoignage d’une religieuse, ils auraient filmé leur action ignoble.

Le nom d’un des deux djihadistes circule, sur la base d’un témoin qui l’aurait reconnu. Ce nom correspond, selon Metronews, à celui d’un homme qui a voulu se rendre en Syrie en 2015 et qui a été arrêté par les services de police turcs avant d’être remis à la France et d’être incarcéré, en 2015, dans le cadre de cette instruction. Cet individu a ensuite été placé sous bracelet électronique en mars 2016, conformément à une disposition prévue par la loi comme alternative à l’incarcération. Le parquet antiterroriste avait fait appel de cette décision, sans obtenir gain de cause.

L’autre individu serait également connu des services de renseignement.

Quand donc Bernard Cazeneuve va-t-il démissionner ?

 

Source : medias-presse.info