Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 01 octobre 2014

« Nicolas Sarkozy, un scénario prévu ! »

Franck.jpegNous avons assisté à une belle démonstration de communication en politique.

M. Nicolas Sarkozy, humble et sûr de lui en même temps ; nous avons senti tout de même une maturité naissante.

Hormis ce constat réaliste, soyons pragmatiques, nous avons pu constater le côté manœuvrier de M. Sarkozy.

Nous nous en expliquons, quand il parle de référendum. A aucun moment il a mis en application ce procédé sur des sujets sociétaux ; en matière d’insécurité ou d’immigration.

Par exemple quand il était au pouvoir, en ce qui concerne l’emploi, son bilan avant de laisser la place à son successeur M. Hollande, a été calamiteux.

En outre il ose dire que l’alternative à ses propositions, et là il se place comme candidat en 2017 pour la pseudo droite, faisant fi de ses concurrents, serait le laxisme ou l’isolationnisme.

En gros le changement dans la continuité sauce Hollande et le repli sur soi sauce Le Pen.

Pour nous, il s’agit d’un schéma somme toute réducteur.

Bien sûr M. Hollande ne redressera jamais le gouvernail, Me Le Pen non plus, tant elle circule à l’aveuglette et à tâtons, en exploitant sans vergogne la colère et le désarroi du peuple français.

Le PS et le FN n’offrent comme perspectives que l’immobilisme et l’aventurisme.

Nous sommes dans un tunnel, voir un puits sans fond.

Il nous faut un guide. Le peuple français désire une oreille, une écoute et un leader qui ne se contente pas de belles prestations et de gesticulades.

Entre un homme spectateur de la vie économique française, un ancien Président de la République bateleur de foire et une Présidente de parti frôlant la caricature, n’ayant que l’invective à la bouche, les Français ne peuvent qu’être écœurés, perturbés, dégoûtés.

Assez de mensonges, de démagogie, de propos acerbes et abjects.

Soyons humbles et pragmatiques pour le bonheur du peuple français.

C’est ce que nous proposons au Parti de la France ! Rejoignez-nous !

Franck Pech

Responsable communication du Parti de la France 31

jeudi, 05 juin 2014

« Sortie de l’euro : rêve ou réalité ? »

Publié par Guy Jovelin

logo-pdf-vertical.jpgalternative,franc,sortie de l'euroA en croire M. Stéphane Le Foll, ministre du gouvernement du Président François Hollande, cette sortie de l’euro serait catastrophique et apocalyptique.

Il est vrai que nous pourrions lui donner raison, cette monnaie constituant un symbole absolu, un credo, une réalité à laquelle chaque concitoyen devrait apporter son soutien et surtout sa soumission.

Ceci étant, le constat est plus complexe ; bien sûr une sortie unilatérale de l’euro pourrait être préjudiciable pour le peuple français du fait de l’hégémonie allemande

Chacun sait que l’Etat allemand n’a aucun intérêt  à sortir de l’euro suprême si j’ose m’exprimer ainsi !

Il est des paramètres cependant à prendre en considération, l’euro monnaie d’escrocs ne sert que les intérêts des Etats-Unis d’Amérique et d’un petit peuple dont je tairais le nom, bien que cette monnaie a été créée pour contrebalancer la surpuissance américaine.

Hormis ce diagnostic général, revenons à des éléments plus concrets.

Savez-vous que les denrées de première nécessité ont vu leurs prix augmenter dans des proportions indécentes depuis l’année 2000, date du passage du franc à cette monnaie maudite ?

Dans la même proportion les salaires ont stagné et progressé de manière insignifiante !

Alors Messieurs les biens-pensants, lorsque vous nous parlez de pouvoir d’achat et d’un apport lié à l’euro, de deux choses l’une :

        -     soit vous augmentez les salaires du fait du passage à cette monnaie de    voleurs,  en prenant en considération l’inflation des prix, liée à ce changement.

 -  soit vous agissez sur les prix à la consommation, en imposant une politique rétablissant les tarifs en cours en franc en 2000, tout en maintenant les salaires en euro en 2014.

Dans ce cas vous aurez fait un effort et vous aurez œuvré pour le pouvoir d’achat du peuple français.

Dans le cas contraire, tous vos discours resteront vains, ce à quoi malheureusement nous croyons.

Nous proposons, nous, au Parti de la France une alternative, novatrice et ambitieuse, celle-ci consiste à re dynamiser le pays, à réactiver ses forces vives, tenant compte de tous les acteurs économiques de cette France laborieuse ; cette France des petits, moyennes classes, cette France multiple, des agriculteurs, des ouvriers, des PME, PMI etc. : tous ceux qui contribuent à l’essor national.

N’oublions pas pour autant la France qui souffre, celle des oubliés, demandeurs d’emploi, qui souvent, sont les laissés pour compte de cette société matérialiste, individualiste.

A ceux là, nous leur envoyons un message d’espoir : Français, nous ne vous oublions pas !

Les filles et fils de France font parti intégrante de nos priorités.

Vous êtes la chance de la France, nous sommes vos défenseurs.

Votre avenir est notre avenir ; car par de là nos existences, c’est la France éternelle qui perdurera après nous et après vous.

Franck Pech responsable communication PdF 31