Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 17 janvier 2018

Génération «J’ai le droit» : «Dès la 6e, les élèves se lèvent en plein cours, tutoient»

Publié par Guy Jovelin le 17 janvier 2018

Par  le 16/01/2018 

hostpic

Barbara Lefebvre est enseignante, auteur de « Génération : J’ai le droit ». Dans son livre, elle témoigne de son expérience et parle d’une génération individualiste, de crise de l’autorité…

[…] La génération « J’ai le droit », c’est quoi ?

Barbara Lefebvre. C’est à la fois une génération d’élèves et une génération de parents qui considèrent que leurs droits individuels prévalent sur l’intérêt général. On glorifie les identités particulières au détriment du bien commun. Cet individualisme fait le jeu de deux courants : d’une part, le modèle ultralibéral, avec le culte de l’argent ; d’autre part, le communautarisme, selon lequel on serait déterminé par une identité de naissance à préserver absolument.

En tant que prof depuis vingt ans, avez-vous observé les comportements de cette génération « J’ai le droit » ?

Oui. Dès la 6e, les élèves se lèvent en plein cours, tutoient et interrompent l’enseignant… C’est la preuve que quelque chose n’est pas cadré. Je vois dans cette génération deux rejets, deux crises : une crise de l’autorité et une crise de la culture. […]

 

Le Parisien via fdesouche

samedi, 01 juillet 2017

Les migrants veulent de l’argent et non de la nourriture

Publié par Guy Jovelin le 01 juillet 2017

Trois heures ! Leur protestation pour obtenir de l’argent et non de la nourriture aura duré trois heures dans les bureaux de la coopérative italienne Koinè qui les accueille dans la ville d’Arezzo. Ce n‘est ni la première ni la dernière !

Les clandestins avaient déjà protesté contre les conditions d’accueil sous les fenêtres de la préfecture le 19 juin dernier. Ce jour-là ils manifestaient leur mécontentement concernant l’heure du dîner, qui leur était servi avant le coucher du soleil, en violation des règles du ramadan !

Mercredi dernier c’était pour recevoir de l’argent à la place de l’alimentation qui leur est offerte gratuitement, ne l’oublions pas.

« Les réfugiés ont insisté, explique la coopérative Koiné sur son site internet,avec leur idée de pouvoir recevoir de l’argent à la place de la nourriture. Face au refus des dirigeants de la coopérative, ils ont annoncé qu’ils ne quitteraient pas les bureaux jusqu’à ce que le préfet ne modifie pas ses dispositions. La préfecture a été informée de cette demande et de la discussion qui avait lieu et, bien entendu, elle n’a pas obtempéré à cette revendication. »

Ce sont les carabiniers et les policiers municipaux qui ont fini par intervenir.

D’argent les clandestins n’en ont pas eu. Jusqu’à la prochaine revendication…

Francesca de Villasmundo

 

Source : medias-presse.info

mardi, 06 septembre 2016

L’ARGENT ROI FAISEUR DE PRESIDENT AUX USA

Publié par Guy Jovelin le 06 août 2016

lundi 5 septembre 2016, par Michel Dantan

Résultat de recherche d'images pour "l'argent roi aux usa"Si dans les intentions de votes l’écart qui sépare les deux candidats à la Maison Blanche se réduit chaque jour un peu plus en faveur du candidat républicain Donald Trump, celui-ci ne risque pas de rattraper son adversaire démocrate , pour ce qui est du financement de sa campagne. Si en effet le moment venu les circonstances devaient empêcher Hillary Clinton de s’installer derrière un certain bureau ovale bien connu de Bill, son mari l’ex président des USA, ce ne sera pas faute d’avoir obtenu de ses soutiens tout l’argent qu’il fallait pour y arriver. D’après le New York Times, 50 Millions de USD ont été récoltés en deux semaines auprès de donateurs au cours de 22 évènements organisés pour le financement de sa campagne. Soit 150000 dollars de dons par heure se sont amusés à chiffrer les journalistes. Des donateurs souvent dans l’attente de retour sur investissement,, tant la démocratie à l’américaine se distingue par le rôle qu’y jouent les lobbies et dans lequel la confusion des genres a de tout temps été monnaie courante. N’a-t-elle pas ainsi promis à l’un de ses donateurs les plus généreux, l’israélo américain Haim Saban, qui lui-même se flattait de donner autant d’argent qu’il fallait pour assurer l’élection d’Hillary, de renforcer dans tous les domaines le soutien de son pays à Israël et de poursuivre une politique rigoureuse contre les ennemis d’Israël au Proche Orient, notamment le régime d’Assad et l’Iran ? Toujours en matière de politique étrangère, la bien nommée « Reine du Chaos »(1), ne risque pas non plus en cas d’élection de décevoir le complexe militaro industriel qui lui accorde son soutien. Sa soif de pouvoir et la vision prophétique de son pays qui l’anime sont parfaitement en phase avec le rôle de « nation indispensable » que les partisans de l’hégémonie américaine dans le monde ont assigné à leur pays, notamment en Europe par OTAN interposé. Une seule chose reste à souhaiter : que cette débauche de dollars ne serve pas au bout du compte à conduire le monde au désastre, autrement dit que la candidate de Wall Street, des banques et des néolibéraux partisans de l’hégémonie mondial sous couvert des droits de l’homme, soit renvoyée dans son foyer par les électeurs américains.

(1). Surnom par lequel l’écrivain américain Diana Johnson affuble la candidate à la Maison Blanche en titrant son ouvrage « Hillary Clinton. La Reine du Chaos ». Paru aux Editions Delga.

 

Source : national-hebdo

mardi, 15 décembre 2015

Le gouvernement français offre 14.000 euros à une association congolaise « qui lutte contre l’homophobie »

Publié par Guy Jovelin le 15 décembre 2015

billets-euros

Malgré la situation économique désastreuse dans laquelle se trouve la France, son gouvernement parvient toujours à trouver de l’argent à distribuer en France comme à l’étranger à toutes sortes d’associations.

Vendredi, le gouvernement français a décerné un « Prix des droits de l’homme de la République française  » à  plusieurs associations présentées comme « actives au niveau international dans le domaine des droits de l’homme « , qu’il s’agisse de « lutte contre l’homophobie sur internet en République démocratique du Congo  » ou de « liberté d’expression en Russie « .

L’annonce des lauréats des Prix des droits de l’homme de la République française s’est faite en présence de la ministre de la Justice Christiane Taubira. Cinq organisations reçoivent chacune 14.000 euros.

La garde des Sceaux en a profité pour égratigner dans son discours le FN qui a dominé les élections régionales.

 

Source : http://www.medias-presse.info/

dimanche, 20 septembre 2015

Autriche : des clandestins en grève de la faim pour avoir 2000€ par mois d’argent de poche

 Publié par Guy Jovelin le 20 septembre 2015

Le pire c’est qu’ils pourraient l’obtenir…

clandos Autriche

Source : FDS