Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 21 janvier 2019

Melun (77) : 30 membres de 5 associations organisent des flash-mobs dans le centre ville pour défendre les jeunes migrants isolés

Publié par Guy Jovelin le 21 janvier 2019

Par  le 21/01/2019

Ils étaient une petite trentaine de membres du Collectif pour les droits des jeunes migrants 77, samedi après-midi, à se donner rendez-vous devant la mairie pour une marche à travers les rues de la ville.

Cinq associations forment ce collectif : le Secours Catholique, la Ligue des Droits de l’Homme, le Réseau éducation sans frontières, de Loin en Loing et Solidarité Jeunes Migrants.

« Nous voulons défendre les droits des migrants de 14 à 17 ans qui sont arrivés en Seine-et-Marne. Ils viennent du Mali ou encore de Guinée et dorment à la rue, avant d’être stockésdans des hôtels sans accompagnement, sans scolarisation et sans orientation scolaire. Or, ils ont besoin d’un véritable accueil. Le conseil départemental doit traiter dignement ces jeunes et respecter leurs droits », a déclaré Nicole Fautrel de la Ligue des Droits de l’Homme, l’une des porte-paroles du collectif.

Conduits par Adeline Philippe, du Secours Catholique, les militants ont remis des tracts et des pétitions aux passants, tout en rélaisant des flash-mobs.

La République de Seine-et-Marne via fdesouche

L’ OMS appelle à un meilleur accès aux soins des migrants en Europe

Publié par Guy Jovelin le 21 janvier 2019

Par  le 21/01/2019

 

L’Europe doit garantir un meilleur accès des migrants aux services de soins, alerte lundi l’OMS dans son premier rapport sur la santé des nouveaux arrivants sur le Vieux Continent, où leur prise en charge reste inégale.

« Le plus important, c’est l’accès aux services de santé. Pour améliorer la santé, il faut combler les différences dans l’accès aux soins primaires », a résumé pour l’AFP Santino Severoni, responsable du programme « Migration et Santé » à l’OMS Europe.

[…]

Une part importante de migrants séropositifs contracte la maladie après leur arrivée en Europe.

En outre, les nouveaux arrivants auront tendance à développer plus de maladies chroniques du fait de l’évolution de leur mode de vie (moins d’activité physique, mauvaise alimentation)

[…]

Leurs enfants sont plus enclins au surpoids et aux maladies psychiques que la population de leur pays d’accueil, souligne également le rapport.

L’Orient Du Jour via fdesouche

vendredi, 04 janvier 2019

La France «prête» à accueillir une partie des migrants bloqués près de Malte

Publié par Guy Jovelin le 04 janvier 2019

Par  le 03/01/2019

 

Les autorités de La Valette ont accepté d’abriter dans les eaux maltaises deux navires d’ONG allemandes transportant 49 migrants secourus en Méditerranée. Paris conditionne cet accueil à un «effort collectif de répartition» entre différents pays européens.

La France est prête à participer «dans le cadre d’un effort européen» à l’accueil d’une partie des 49 migrants bloqués depuis plusieurs jours au large de Malte sur deux navires affrétés par des ONG allemandes, a indiqué, ce jeudi, une source proche de l’Élysée, confirmant une information du Monde.

«La Commission (européenne) mène actuellement des consultations. Conformément aux principes toujours suivis par la France, nous sommes prêts à participer dans le cadre d’un effort européen et pour les personnes qui sont en besoin de protection», a-t-on précisé de même source. Contactée par Le Figaro, l’ONG Sea Eye n’était pas au courant de la décision française, mais évoquait des tractations en cours entre Bruxelles et le gouvernement allemand. […]

À l’image de la France, l’Allemagne et les Pays-Bas se sont dits prêts à accueillir une partie des migrants à condition que d’autres pays européens fassent de même. L’annonce française devrait permettre d’accélérer l’annonce d’une solution.

news.yahoo via fdesouche

Yves Cochet dans “L’Obs” : “Limiter nos naissances nous permettrait de mieux accueillir les migrants qui frappent à nos portes”

Publié par Guy Jovelin le 04 janvier 2019

 

migrants,naissances,yves cochet 

 

Source : ndf

jeudi, 03 janvier 2019

« Je suis devenu fou, je veux retourner au bled » : les migrants qui optent pour un retour volontaire

Publié par Guy Jovelin le 03 janvier 2019

Par  le 02/01/2019

 

L’aide au retour volontaire a concerné en 2018 plus de 10 000 personnes, dont beaucoup d’Afghans.

« (…) Dans un hall de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, Noorislam Oriakhail vit ses derniers moments en France, fébrile. Il prend l’avion pour la première fois de sa vie. Au bout du voyage : l’Afghanistan. Comme 1 055 Afghans en 2018, des hommes majoritairement, Noorislam a choisi de rentrer. Ils étaient déjà 970 à avoir opté pour un « retour volontaire » depuis la France en 2017. »

« L’OFII assume une politique volontariste à leur endroit : « Nous les démarchons pour leur proposer l’aide au retour, d’autant que les retours forcés sont très difficiles ». Au premier semestre, avec 23 éloignements, le taux d’exécution des obligations de quitter le territoire français prononcées à l’encontre des Afghans atteignait 4 %. »

(…)

« Pour promouvoir le retour volontaire, l’OFII se déplace sur des campements, dans des centres d’hébergement du 115 ou des centres de demandeurs d’asile dans lesquels s’éternisent des déboutés. L’office tient même des stands dans des salons « diasporiques ». Le retour volontaire donne droit à un billet d’avion et à un « pécule » dont le montant varie. Les Afghans ont actuellement droit à 1 650 euros. Un programme européen permet aussi de financer un projet de réinsertion à hauteur de 3 500 euros. »

«Un Soudanais s’apprête aussi à embarquer. Salah Mohamed Yaya a 19 ans. Il dit que depuis des mois il n’a plus de traitement contre le VIH. Cela fait deux ans qu’il est en France, passé par Toulouse, Paris, Nantes, les foyers pour mineurs, la rue, l’hôpital. « Je suis devenu fou, dit-il. Je veux retourner au bled.»

(…) Le Monde via fdesouche