Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 21 septembre 2018

Allemagne : Les clans arabes font la loi. La police avait décidé de ne pas réagir pour éviter de se faire traiter de xénophobe.

Publié par Guy Jovelin le 21 septembre 2018

De grandes familles arabes se sont propagées dans toute l'Allemagne et contrôlent des quartiers entiers. Cela est dû aux erreurs des années 80 et 90.

Ils ont crié « Allahu akbar », en accompagnant le cercueil à travers les rues et ont rendu hommage à un individu assassiné, reconnu coupable de vol qualifié, de voies de fait dangereuses, de mauvais traitements, de coercition et d'infractions en matière de drogue.

On estime à 2000 le nombre de membres de grandes familles arabes qui ont assisté aux funérailles cette semaine. La scène évoquait les obsèques de la mafia, de Chicago dans les années 1930 ou de la bande de Gaza. En réalité, les hommes barbus, tatoués et musclés ont marché à travers Berlin.

Les photos pourraient également provenir de Dortmund, Essen, Brême ou Duisbourg. Environ 12 grandes familles arabes, comptant chacune des centaines, voire des milliers de membres, se sont répandues dans les villes allemandes. Ils contrôlent des quartiers entiers, commettent des vols, pratiquent le trafic d'êtres humains et de drogues, pratiquent le racket. Ils reçoivent généralement une aide sociale, mais possèdent des voitures de luxe, des hôtels, des stations-service, des bars à narguilé et des magasins de paris - et élargissent constamment leur sphère d'influence dans de nouvelles villes et villages.

Bienvenue en automne 2018 dans la République fédérale d'Allemagne. Alors que les effets de la "culture d'accueil" de 2015 commencent à montrer des signes de ralentissement, les conséquences des erreurs des années 1980 et 1990 sont déjà clairement visibles. A l'époque, des dizaines de milliers de réfugiés venaient du Liban.

Bien que personne ne sache exactement qui ils étaient, ce qu’ils feraient ici et s’ils avaient été menacés chez eux. Mais à cette époque déjà, l'Allemagne les a laissés pour la plupart naïvement sans contrôle dans le pays.

"Ils vivent dans des mondes parallèles avec leurs propres règles et lois."

Une génération plus tard, le résultat de cette politique est évident: les familles arabes nombreuses - qui avaient délibérément abusé de la loi sur l'asile pour amener leurs clans en Allemagne - ont pris le pouvoir dans de nombreuses parties de la ville. Elles vivent dans des mondes parallèles avec leurs propres règles, valeurs et lois.

Elles méprisent l'Etat allemand. Elles menacent les policiers. Et elles se moquent des juges allemands qui prononcent les peines habituelles avec sursis. 

Pendant des mois, le journaliste Olaf Sundermeyer a effectué des recherches dans le milieu pour un documentaire. Même Sundermeyer - en principe un expert de l'extrémisme de droite - arrive à la conclusion que les autorités ont détourné les yeux pendant des années et ont minimisé.

Dans le talk-show de Markus Lanz, il a récemment déclaré que les renseignements criminels étaient déjà au courant des problèmes à la fin des années 90. Lors d’une réunion nationale, ils avaient toutefois décidé à l’époque de ne pas lancer une campagne de grande envergure contre les clans arabes, car il aurait fallu procéder à une "attribution ethnique".

Par crainte d'être considérées comme xénophobes, les autorités allemandes ont permis aux clans criminels de perdurer durant des décennies. On peut imaginer à quel point ces familles ont dû en rire.

Aujourd'hui, les clans sont si grands, puissants et en connectés qu'ils pourraient difficilement être combattus avec les moyens et les lois existants, déclare Sundermeyer. En outre, ils recrutent constamment de nouvelles forces parmi les centaines de milliers de migrants qui ont afflué en Allemagne ces dernières années.

 

Tagesanzeiger.ch

Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

lundi, 10 septembre 2018

Nouveau meurtre par des migrants. L’Allemagne au bord de l’explosion

Publié par Guy Jovelin le 10 septembre 2018 

L’exaspération monte en Allemagne : deux Afghans ont été arrêtés dimanche à Köthen, dans l’est de l’Allemagne. Ils sont soupçonnés d’avoir participé à une bagarre qui aurait causé la mort d’un Allemand de 22 ans. En fait le jeune germain, avec un ami, est intervenu dans une dispute entre une femme enceinte et trois Afghans se disputant la paternité de l’enfant à naître.

Les deux hommes présumés coupables de cet assassinat ont été arrêtés ces dernières heures par la police qui, à travers un communiqué, a invité la population au calme après la forte tension de ces dernières semaines. Fin août, en effet, des milliers de manifestants étaient descendus dans les rues à Chemnitz pour protester contre la politique immigrationniste après le meurtre par des réfugiés Irakiens et Syriend’un Allemand de 35 ans, tué de plusieurs coups de couteau.

Face à ce nouvel homicide, la population allemande pourrait faire éclater à nouveau sa colère dans tout le pays et particulièrement en Saxe. Une manifestation visant à dénoncer les demandeurs d’asile et la politique migratoire du gouvernement est prévue vers 19 heures à Köthen.

« De nouveau, un jeune Allemand a été assassiné par des demandeurs d’asile, de nouveau un compatriote a été victime de la politique d’immigration totalement irresponsable de ceux qui nous gouvernent »,

peut-on lire sur l’appel au rassemblement.

La politique immigrationniste de l’ange noir de l’Allemagne, la chancelière Merkel, est source de guerre civile pour l’avenir.

Francesca de Villasmundo

 

Source : medias-presse.info

dimanche, 02 septembre 2018

Chemnitz : une journalope à la rencontre du peuple allemand (vidéo savoureuse)

Publié par Guy Jovelin le 02 septembre 2018

allemagne,émeutes,journalope 

Lapin Taquin@LeLapinTaquin
 
 

[IMPORTANT] Cette vidéo est un petit trésor. Des citoyens allemands en colère face à une journaliste de gauche à propos des "émeutes xénophobes". Voici les gens dont parle la télévision quand elle dit "extrême droite". À partager autant que possible.

samedi, 01 septembre 2018

Allemagne : un demandeur d’asile complètement nu bloque une route avec du mobilier

Publié par Guy Jovelin le 01 septembre 2018

Par  le 31/08/2018 

La police mène actuellement une enquête contre un homme de 43 ans d’origine étrangère qui, considéré comme un danger pour autrui, a été admis à l’hôpital Agatharied.

Le 30 août vers midi, un demandeur d’asile logé au foyer de Thalham [Bavière] a fait du scandale devant le Centre administratif de l’arrondissement de Miesbach en raison de son mécontentement dans une affaire de passeport. Sur place, la police lui a signifié une interdiction de rester à cet endroit. De retour à Thalham, il s’est complètement déshabillé et a mis des meubles sur la Schlierseer Straße.

Le contrevenant a été arrêté […]

Communiqué de presse du Centre de police de Holzkirchen

(Traduction Fdesouche)

Source via fdesouche

mardi, 28 août 2018

Allemagne : La télévision ZDF incite les jeunes filles et les enfants allemands à passer du temps avec les migrants. (Vidéo)

Publié par Guy Jovelin le 28 août 2018

lesobservateurs

Le 31 juillet, l'émission "Logo" de la chaîne de télévision ZDF a publié un article recommandant que les enfants passent du temps avec les réfugiés. Le même jour, une vidéo sur une jeune Allemande de 15 ans qui se consacre avec enthousiasme à "l'aide aux réfugiés" a été diffusée.

De nombreuses personnes ont fui leur pays d'origine vers l'Allemagne, et Jara, 15 ans, a écrit un livre sur une jeune fille et sa fuite de Syrie. (ZDF)

L'article intitulé "So könnt ihr Flüchtlingen helfen" (C'est ainsi que vous pouvez aider les réfugiés) mentionne différentes formes d'aide : les enfants devraient d'abord demander à leurs parents de donner de l'argent et des choses aux demandeurs d'asile, mais la ZDF recommande également que les enfants passent du temps avec eux.

 

Programme pour enfants de la ZDF, unilatéral et manipulateur.

La présentation du sujet "réfugiés" est très unilatérale et manipulatrice.

Aucune mention n'est faite aux enfants précisant que ces "réfugiés" n'ont pas de raison de fuir et que l'entrée en Allemagne n'était probablement pas légale dans la plupart des cas. Les avantages en espèces et en nature que les demandeurs d'asile reçoivent de l'État ne sont pas non plus évoqués.

L'émission dissimule également le fait que la guerre en Syrie est terminée et que de nombreux Syriens rentrent maintenant chez eux.

La vidéo "Jara aide les réfugiés" témoigne de l'endoctrinement des enfants

Le second travail de propagande de cette émission concerne une vidéo de deux minutes intitulée "Jara aide les réfugiés". Il s’agit de Jara, une Allemande de 15 ans qui est très enthousiaste pour les migrants.

Jara a d'abord réalisé un projet sur les "réfugiés" à l'école, puis leur a rendu visite et a joué avec eux. Les demandeurs d'asile ont raconté à Jara de nombreuses "histoires incroyables". Jara les a finalement racontées dans un livre contant une évasion fictive de Syrie.

Les recettes des ventes de ces livres sont reversées à l'Unicef ​​en Syrie. Jara a également recueilli des articles de journaux concernant les "réfugiés" pour son livre - probablement tous unilatéralement positifs. La collection remplit un dossier entier.

La propagande pro-immigration a eu un grand impact sur Jara. On le constate non seulement par ses actions, mais aussi par ses déclarations: "Ils viennent ici et n’ont rien", déclare-t-elle dans la vidéo. Beaucoup auraient "perdu leur famille".

Les Allemands, cependant, auraient "tout" et devraient donc "prendre soin" des migrants. Par exemple, Jara appelle à donner des vêtements ou à réparer des bicyclettes.

Le risque sécuritaire est ignoré

Tout comme dans l'article, la vidéo sur Jara cache tout ce qui pourrait ternir l'image immaculée des "réfugiés". Dans l'émission Logo! rien n'est mentionné concernant la culture étrangère des pays d'origine qui peut être dangereuse en particulier pour les filles, comme le montrent les innombrables agressions sexuelles des demandeurs d'asile.

Les demandeurs d'asile représentent statistiquement un groupe massivement surreprésenté dans les crimes violents.

Pour de nombreuses filles et jeunes femmes, les contacts avec les demandeurs d'asile se sont conclus mortellement comme on le sait - et pas seulement à Kandel.

Jusqu'ici, apparemment, rien n'est arrivé à Jara. Par conséquent, elle sert de modèle pour les autres. Mais les autres filles, qui suivront l'exemple de Jara, auront-elles la même chance?

La propagande pour enfants de la ZDF n'est pas un cas isolé. À maintes reprises, des efforts sont faits pour amener les enfants ou les jeunes adultes allemands à entrer en contact avec des demandeurs d'asile.

(...)

ZDF / Direkt.unzensuriert.at / Pi-news.net / Politikversagez.net

Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch