Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 23 juin 2017

Chez « Chauffeur Privé », le ramadan c’est sacré !

Publié par Guy Jovelin le 23 juin 2017

Avant de vous adresser à la société Chauffeur Privé, il vaut mieux savoir à qui vous avez à faire…

Cela se passe comme cela en France en 2017.

 

Source : medias-presse.info

Danièle Obono, le nouveau député qui veut permettre de « niquer la France »

Publié par Guy Jovelin le 23 juin 2017

Connaissez-vous Danièle Obono ? Cette jeune femme née au Gabon est devenue député en France au soir du second tour des législatives.

Elue sur la liste de la France Insoumise – le parti de Jean-Luc Mélenchon -, Danièle Obono a déjà un « passé » à l’extrême gauche : LCR, NPA, mais aussi une grande proximité affichée avec le Parti des Indigènes de la République (PIR).

Danièle Obono a aussi la particularité d’avoir signé une pétition pour permettre de « niquer la France ».

Est-ce compatible avec la fonction de député ? Elle ne voit pas le problème…

 

Source :medias-presse.info

 

Elle n'arrivait plus à payer les soins pour sa fille handicapée, la justice lui en retire la garde

Publié par Guy Jovelin le 23 juin 2017

La maman de Myléna, 7 ans, atteinte de dysphasie, est en fuite avec sa fille depuis une décision de justice, le 19 mai dernier, qui la prive de la garde de son enfant. Une décision qui choque et mobilise de nombreuses associations, pour lesquelles cette affaire est "un emblème" pour les parents d'enfants handicapés en situation précaire.

jeudi, 22 juin 2017

La CEDH condamne la Russie pour son interdiction de la promotion de l’homosexualité…

Publié par Guy Jovelin le 22 juin 2017

L’entreprise de franche maçonnerie (voir photo) qu’est la Cours Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) à Strasbourg, a condamné l’interdiction en Russie de la promotion de relations homosexuelles auprès des mineurs. Le ministère russe de la Justice a aussitôt annoncé qu’il fera appel. Pas un jour sans que la promotion de la cause des LGBTQI ne soit matraquée d’une façon ou d’une autre dans ce monde de fous. Recevant Vladimir Poutine à Versailles la semaine de son élection, Emmanuel Macron s’était inquiété avant toute autre considération, lors de la conférence de presse commune, de prétendues persécutions des homosexuels en Tchétchénie.

On remarquera que le Young leader formé par le Bilderberg qu’est Emmanuel Macron s’est employé à donner des gages à ses commanditaires à peine élu, tant au profit de l’immigration musulmane en demandant des sanctions contre la Pologne et la Hongrie qui veulent rester maîtres de leurs frontières, qu’en se préoccupant en tout premier lieu de la progression de la cause LGBT en Russie, le seul pays d’Europe qui résiste résolument à cette inversion de la la loi naturelle.

Le ministère russe de la Justice a répliqué que la loi russe interdit la promotion à destination des mineurs des relations homosexuelles ne violant pas de la sorte le droit international, son seul objectif étant de protéger la moralité et la santé des enfants. Une loi que la CDEH juge pour sa part discriminatoire et  homophobe. C’est à la demande de trois militants russes invertis que la CDEH s’est immiscée dans la loi russe l’accusant de violation de la loi [internationale] entre 2009 et 2012. La Russie est condamnée à leur verser une indemnisation de 43 000 euros pour les dommages subis.

L’un des principaux parrains de cette loi, le député Vitali Milonov, a qualifié la décision de la CEDH d’«acte de propagande». «La CEDH n’est rien d’autre qu’une branche de la machine de propagande qui sert les milieux européens néolibéraux. Elle a déjà cessé de protéger les droits de l’homme et les libertés, maintenant ils l’utilisent comme une matraque pour faire des menaces», a-t-il confié à RT, ajoutant que la Russie pourrait ignorer cette décision.

«Je voudrais rappeler, une fois encore, ce que nous avons dit à maintes reprises: on ne persécute d’aucune façon des individus pour telle ou telle orientation, et c’est valable pour la communauté LGBT», a déclaré Sergueï Lavrov lors d’une conférence de presse à l’issue de la rencontre avec son homologue français Jean-Yves Le Drian le 20 juin.

«La seule chose que nous ne souhaitons pas [voir sur notre territoire] et ce que notre loi interdit est l’imposition de cette orientation aux citoyens russes mineurs. Rien d’autre», a-t-il souligné.

En 2013, la Russie a adopté une loi interdisant toute promotion des relations homosexuelles à destination des personnes de moins de 18 ans. La loi a été adoptée au niveau municipal à Saint-Pétersbourg avant d’être approuvée dans l’ensemble du pays.

Elle impose des amendes pour violation de cette interdiction par les médias, interdit l’organisation de gay prides et la diffusion à l’attention des mineurs d’informations présentant les relations homosexuelles comme attractives. Source RT

L’Ukraine aux mains des forces occidentales depuis le coup d’Etat du Maïdan résiste encore aux gayprides qui lui sont imposées ainsi qu’elles sont imposées dans l’ex-Yougoslavie en dépit des récriminations des habitants et dans les autres pays passés du bloc soviétique à l’OTAN. Ce sont les milices d’extrême droite qui ont le plus prêté la main aux forces occidentales subversives qui manifestent le plus fortement. En juin 2017 le nombre de participants s’élevait à 2.500 personnes, soit bien plus que les 700 personnes qui s’étaient réunies lors de l’édition précédente, en juin 2016.

 
 

La multinationale Starbucks annonce embaucher 2.500 réfugiés en Europe

Publié par Guy Jovelin le 22 juin 2017

21 juin 2017 par Pierrot

Starbucks est l’emblème de la multinationale mondialiste militante « made in USA ». Après la promotion du « mariage homosexuel », la suppression des références à la fête de Noël dans ses boutiques, la firme américaine explique vouloir offrir un point de chute aux clandestins. Soyons acteur de notre consommation , en évitant de donner notre argent à ce genre de fanatiques.

Mardi soir, l’enseigne fondée à Seattle a annoncé qu’elle allait embaucher 2.500 réfugiés en Europe pour travailler derrière ses comptoirs en France, Suisse, Allemagne, Autriche, Portugal, Pays-Bas, Espagne et Grande-Bretagne.

A terme, 10.000 réfugiés travailleront pour Starbucks

Lire la suite : contre-info.com