Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 10 décembre 2017

«C’est pas grave d’être blanc» clame l’extrême droite dans les universités américaines

Publié par Guy Jovelin le10 décembre 2017

Par Le Figaro Etudiant • Publié le 

«Du point de vue l’alt-right, cette réaction est censée prouver l’existence du racisme anti-blanc» analyse le Washington Post. Crédits photo: Twitter
 

Des affiches indiquant le slogan d’extrême droite «It’s okay to be white», élaboré sur le forum de discussion 4chan, pullulent dans les universités américaines.

Le phénomène est tel qu’il inquiète la presse américaine. Des affiches proclamant «it’s okay to be white» (ce n’est pas grave d’être blanc, ndlr) se sont répandues sur les campus américains cette semaine, note par exemple le Washington Post. Ce slogan est apparu en premier sur un message posté sur le forum de discussion 4chan, forum américain anonyme connu du grand public pour avoir vu naître le mouvement du groupe de hacker Anonymous. Selon le journal américain, l’utilisateur encourageait à répandre le message, suggérant qu’il alimenterait l’agitation sociale et pousserait les Américains blancs à adopter des idéologies d’extrême droite.

Partagés par les partisans de «l’alt-right», frange de l’extrême droite américaine, les blancs américains sont persécutés et victimes de racisme. Depuis mardi, les affiches ont été repérées à Rocky River, Ohio, au Concordia College de Moorhead, Minnesota, à l’Université de Tulane à la Nouvelle-Orléans, à l’école secondaire Montgomery Blair à Silver Spring, autour du campus universitaire de Cambridge, Masssaschussets et à l’Université de l’Alberta au Canada, énumère le grand quotidien américain.

Décrédibiliser les médias

Dans la plupart des cas, les écoles et les villes ont retiré les affiches, mais le message a continué à se répandre en images et en hashtags sur le réseau social Twitter et sur d’autres plateformes de médias sociaux. Le but des partisans de cette campagne de propagande était que des médias ou universitaires accusent ces affiches d’être racistes, ce qui est arrivé à plusieurs reprises, note le site Slate.fr.

«Ensuite, les Américains blancs découvriront que les journalistes américains et les ‘‘gauchistes’’ détestent les Blancs et cesseront de considérer les médias comme crédibles» analyse le Washington Post en décryptant la volonté de l’auteur du message anonyme. «Du point de vue l’alt-right, cette réaction est censée prouver l’existence du racisme anti-blanc, car une déclaration aussi anodine que «c’est pas grave d’être blanc» ne devrait pas être controversée» conclue le journal.

 

Source : etudiant.lefigaro

Suède: les crimes sexuels en hausse de 33% entre novembre 2016 et novembre 2017

Publié par Guy Jovelin le 10 décembre 2017

 

Selon la police suédoise, les signalements de crimes sexuels en novembre ont augmenté de 33 % par rapport à l’année dernière, certains prétendant que cette augmentation est due au mouvement #MeToo.

Le nombre total de signalements de crimes sexuels en novembre s’élevait à 868, selon les statistiques du Conseil suédois pour la prévention de la criminalité (Brå). L’enquêtrice Lisa Wallin a noté qu’il y avait eu une nette augmentation du nombre de plaintes suite à la campagne #MeToo qui encourageait les femmes à dénoncer les abus sexuels, rapporte la chaîne publique suédoise SVT.

Bien que bon nombre des affaires #MeToo aient trait au harcèlement ou à des abus sexuels en milieu de travail, l’organisme n’ a pas révélé la nature exacte des plaintes qu’il avait reçues. Elles ont toutefois noté que le nombre de rapports de viol avait également augmenté depuis novembre dernier de 16 %, 631 personnes ayant déclaré avoir été victimes de viol.

Le nombre total d’agressions sexuelles signalées jusqu’ à présent cette année a également augmenté de 8 % depuis 2016.

Nous savons que les crimes sexuels sont signalés à la police, environ une victime sur dix va à la police. Mais après le débat sur MeToo, un plus grand nombre de personnes ont peut-être choisi de gérer ces événements d’une manière différente et de mettre cela en lumière « , a déclaré l’enquêteur Wallin.

Les agressions sexuelles en Suède sont actuellement à leur plus haut niveau depuis 2006, année où les rapports annuels ont commencé à être publiés. En novembre, Brå a indiqué que 15,6 % des personnes interrogées ont déclaré avoir été victimes d’une agression sexuelle ou de harcèlement au cours de l’année écoulée.

Alors que certains ont affirmé que la plupart des agressions sexuelles et des crimes graves en Suède sont commis par des migrants, les autorités suédoises refussent de publier les profils ethniques ou religieux des criminels depuis 2005.

Le Parti modéré suédois (libéraux-conservateurs) a demandé au gouvernement de publier de nouvelles statistiques révélant l’origine ethnique des criminels, mais le gouvernement a jusqu’à présent refusé. Des particuliers ont tenté de publier les chiffres, mais le gouvernement a récemment décidé de mettre fin à l’accès public aux sites Web qui diffusent de telles données, comme le moteur de recherche juridique Lexbase.

Breitbart via fdesouche

Les Français sont de plus en plus pessimistes sur l'avenir du pays

Publié par Guy Jovelin le 10 décembre 2017

L'Express.fr 
Les Français sont de plus en plus pessimistes sur l'avenir du pays
Selon un sondage de l'Ifop, 59% des interrogés se disent pessimistes quant à l'avenir de la France. Un chiffre en hausse de 11 points depuis mai dernier.

L'élection d'Emmanuel Macron n'a pas redonné l'optimisme aux Français. Ces derniers se montrent de plus en plus pessimistes sur l'avenir de leur pays, selon un tableau de bord réalisé par l'Ifop et paru dans le Journal du dimanche

D'après cette enquête, 59% des personnes interrogées fin novembre se disaient pessimistes quand elles pensaient à l'avenir de la France, soit 3 points de plus que fin juin et 11 points de plus que fin mai. 

Seuls 41% se déclaraient optimistes (44% en juin, 52% en mai). 

Inquiétude pour les générations futures

L'inquiétude des sondés se confirme au sujet de l'avenir des générations futures: ils sont 60% (54% en juin) à penser que leurs enfants (ou neveux et nièces) vivront "moins bien qu'aujourd'hui" dans la société française de demain. 

La confiance personnelle est en légère amélioration: 51% se disent optimistes au sujet de leur propre avenir et celui de leurs proches (contre 47% fin juin et 55% fin mai). Les pessimistes sont 49%, ils étaient 53% fin juin et 45% fin mai. 

Sondage réalisé en ligne du 24 au 28 novembre auprès d'un échantillon de 2.009 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus (méthode des quotas). 

 

Source :fr.news.yahoo

Hongrie : une croix érigée devant Lidl qui censure les croix !

Publié par Guy Jovelin le 10 décembre 2017

crois,hongrie,lidl

Les Hongrois s’insurgent contre qui supprime le Crucifix ! A l’initiative d’un groupe de Hongrois, une maxi-croix a été érigée devant un super-marché Lidl pour protester contre certains choix marketing de l’enseigne allemande qui censure l’identité chrétienne sur certains produits.

A l’origine, c’est la confection d’un yaourt grec qui a fait scandale dans les milieux catholiques : la croix orthodoxe qui surplombe les coupoles bleues de Santorini avait été effacée par ordinateur pour ne pas heurter, avait expliqué la direction Lidl de Belgique, la sensibilité des clients non-chrétiens… Ce fut ensuite au tour de Lidl Italie de faire disparaître de ses produits les croix des façades des églises de Ligurie utilisées à des fins publicitaires. Il faut reconnaître que, face aux nombreuses protestations, les croix furent très vite remises à leur place par Lidl avec bien des excuses… Comme quoi appeler sur les réseaux sociaux au boycott des enseignes qui pratiquent ce genre de discrimination à l’égard de l’identité catholique, ça marche !

Csepel, XXI arrondissement de Budapest, en Hongrie, le fait que Lidl censure les croix n’est pas passé non plus : les catholiques du coin ont tout d’abord dessiné des croix avec des lumignons devant le supermarché Lidl et ensuite ils ont érigé une croix en pierre d’au moins trois mètres.

En Hongrie, la censure chrétienne n’est pas bien vue !

Francesca de Villasmundo

 

Source : medias-presse.info

samedi, 09 décembre 2017

Décidément, ces individus pathétiques ne sont vraiment que des imposteurs. L'avenir de la droite nationale passe plus que jamais par le Parti de la France et ses alliés

Publié par Guy Jovelin le 09 décembre 2017

 

Malgré la fameuse « dédiabolisation », Marine Le Pen, grande amatrice de karaoké, a été priée par la famille de Johnny Hallyday de ne pas pointer son museau aux obsèques du chanteur.

Pendant ce temps, son ex-lieutenant, Florian Philippot, se recueillait sur la tombe de François Mitterrand et s'en vantait sur Twitter.

Décidément, ces individus pathétiques ne sont vraiment que des imposteurs. L'avenir de la droite nationale passe plus que jamais par le Parti de la France et ses alliés.

WWW.THOMASJOLY.FR