Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 16 juillet 2017

Fête nationale : 897 voitures ont été brûlées dans la nuit des 13 et 14 juillet

Publié par Guy Jovelin le 16 juillet 2017

Le ministère de l'Intérieur a communiqué sur l'étendue des dégâts, qui est en très légère hausse par rapport à 2016.

Des voitures brûlées à la gare de Moirans
Des voitures brûlées à la gare de MoiransCrédit : PHILIPPE DESMAZES AFP
109127536140888961261 
Ludovic Galtier et AFP

Les soirées des 13 et 14 juillet, au cours desquelles toutes les communes de France organisent leurs traditionnels feu d'artifice et bal populaire, ont été émaillé, comme chaque année, par des mises à feu de voitures. En 2017, le ministère de l'Intérieur a comptabilisé pas moins de 897 véhicules brûlés lors des deux dernières nuits. En outre, 368 personnes ont été placées en garde à vue.

Un chiffre en très légère hausse par rapport à l'année 2016. L'an passé, 855 véhicules avaient pris feu quand 577 personnes avaient été placées en garde à vue. Le ministère estime, dans son communiqué, que l'importante mobilisation des forces de l'ordre a permis de limiter le nombre d'incidents.

 

Source : rtl

vendredi, 14 juillet 2017

Fête Nationale française

 Publié par Guy Jovelin le 14 juillet 2017

 15 août : Assomption de Notre-Dame & Fête Nationale française

"Si l'esprit de l'homme, comme dit l'apôtre, ne peut s'élever jusqu'à comprendre la gloire immense que Dieu prépare dans le ciel à ses serviteurs qui l'ont aimé sur la terre, quelle gloire n'a-t-il pas dû accorder à sa très sainte Mère, qui l'a aimé plus que les saints et les anges ; et qui l'a aimé de toutes ses forces ! de telle sorte que Marie est l'unique créature qui put dire à Dieu, en arrivant au ciel : << Seigneur, si je ne vous ai pas aimé sur la terre autant que Vous le méritez, du moins Vous ai-je aimé autant que je l'ai pu. >>

O Marie, notre vie, notre douceur et notre espérance, priez Jésus pour nous !"

Saint Alphonse de Liguori 

La fête de l'Assomption est aussi le jour choisi par le Roi Louis XIII pour consacrer le royaume de France à la Mère de Dieu. Extrait :

 
"Nous avons déclaré et déclarons que prenant la très sainte et très glorieuse Vierge pour protectrice spéciale de notre royaume, nous lui consacrons particulièrement notre personne, notre Etat, notre couronne et nos sujets, la suppliant de nous vouloir inspirer une sainte conduite et de défendre avec tant de soin ce royaume contre l'effort de tous ses ennemis, que, soit qu'il souffre du fléau de la guerre ou jouisse de la douceur de la paix que nous demandons à Dieu de tout notre cœur, il ne sorte point des voies de la grâce qui conduisent à celles de la gloire."

Ainsi, en tant que français nous fêtons cet évênement et reconnaissons ce jour comme LA FETE NATIONALE de tous les français et de tous ceux qui aiment la France !!!

Que St Louis, Ste jeanne, Ste Thérèse et Notre-Dame sauvent la France !

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous !

 

Source : prieres-catholiques-traditionnelles

dimanche, 25 septembre 2016

BRUITS DE BOTTES A SARAJEVO

Publié par Guy Jovelin le 25 septembre 2016

samedi 24 septembre 2016, par Michel Dantan

Afficher l'image d'origineLes serbes de la Repubica Srpska se rendront aux urnes demain dimanche pour se prononcer sur le maintien du 9 janvier comme jour de Fête Nationale, une fête que la cour suprême de Bosnie-Herzégovine a jugée inconstitutionnelle le 25 novembre 2015, au regard de son caractère jugé discriminatoire. Milorad Dodic le Président de l’entité serbe de Bosnie à l’origine de cette initiative a maintenu son projet de référendum en dépit des réactions d’hostilité qu’il a déclenché en Bosnie, notamment des menaces de guerre que l’ancien commandant en chef de l’armée bosniaque pendant la guerre en Bosnie, Sefer Halilovic, a ouvertement proféré contre la RS si d’aventure a-t-il dit ce référendum devait avoir pour conséquence d’ouvrir la voix à une sécession de l’entité serbe. Des menaces qui se sont attirées la réponse sans équivoque du ministre serbe des affaires étrangères, Ivica Dacic qui a déclaré que la Serbie ne permettrait pas la destruction ou une attaque militaire contre la République serbe de Bosnie. Dans ce contexte particulièrement tendue le Président Milorad Dodic au cours des entretiens qu’il a récemment eu avec le Président russe Vladimir Poutine à Moscou s’est vu assurer du soutien de celui-ci qui lui aurait dit que chaque peuple pouvait légitimement aspirer au droit à l’autodétermination. La diplomatie l’emportera t-elle sur les menaces d’une reprise d’une guerre que certains considèrent peut-être comme inachevée mais dont en Bosnie aucune des trois communautés ne souhaite revivre les horreurs ? Les jours à venir diront si les menaces de l’ex commandant de l’armée bosno musulmane sont l’expression de ses propres fantasmes ou correspondent à l’état d’esprit qui comme le pense Dodic prévaut dans les milieux dirigeants bosno musulmans de Sarajevo. Interrogé pour savoir s’il pouvait compter sur l’aide de la Serbie et de la Russie en cas d’intervention militaire, Milorad Dodic a répondu qu’il pouvait compter d’abord sur son peuple.
Source : B92

 

Source : national-hebdo

lundi, 15 août 2016

15 août : Assomption. Fête nationale française.

Publié par Guy Jovelin le 15 août 2016

15 août 2016 par admin4

[Vu chez Thibaut de Chassey]

L’Assomption désigne l’élévation aux Cieux de la mère du Christ, corps et âme.

La Sainte Vierge – qui selon la doctrine catholique tient dans l’humanité une place si particulière – quitta ce monde d’une façon extra-ordinaire : son corps étant préservé de la corruption que connaissent les cadavres, tout comme son âme avait été préservée de toute corruption du péché.

C’est la principale fête mariale.

En France, s’ajoute au 15 août le caractère de fête nationale, depuis Louis XIII.

Voyez ci-dessous, en comparant les origines des deux fêtes, comme on est loin du 14 juillet qui commémore la naissance mythologique de la République dans la haine et dans un bain de sang bien réels….

En 1637, après vingt-deux ans de mariage, le roi Louis XIII n’avait toujours pas d’héritier et la France était dans une guerre difficile.

Le souverain prépara un vœu qui consacrerait la France à Notre-Dame de l’Assomption, plaçant la nation sous la protection de la Sainte Vierge ; on disait qu’il y pensait depuis longtemps.

En novembre 1637, un texte fut enfin soumis au Parlement.
Puis soudain, la bonne nouvelle tomba : la Reine était enceinte !

Le vœu fut finalement signé par le Roi le 10 février 1638, comme un remerciement, et instaura les processions du 15 août en hommage à Notre-Dame de l’Assomption.

Le 5 septembre 1638, naquit le dauphin de France, futur Louis XIV.
Du fait de sa naissance vue comme quasi-miraculeuse, il reçut le nom significatif de Louis-Dieudonné (« donné par Dieu »).

Ce vœu fut publié sous la forme d’un édit dont voici le texte intégral :

Lire la suite

jeudi, 14 juillet 2016

14 juillet : fête nationale ou fête maçonnique ?

Publié par Guy Jovelin le 14 juillet 2016

14 juillet 2016 par admin3

« Après un oubli de près de 100 ans depuis la prise de la Bastille, le 14 juillet devient fête Nationale en 1880, sous la IIIe République.

La République toute nouvelle se cherche des symboles. Là encore, comme souvent en cette période de notre Histoire Nationale, l’action des francs-maçons sera importante.

C’est le frère Benjamain Raspail, député de la Seine pour la gauche républicaine (fils aîné de François-Vincent Raspail, candidat malheureux à la présidence de la République en 1848, carbonaro et franc-maçon au sein de la célèbre loge parisienne Les Amis de la Vérité), qui dépose le 21 mai 1880 la loi faisant du 14 juillet la fête nationale. Ce projet de loi, signé par 64 députés, sera adopté par l’Assemblée le 8 juin et par le Sénat le 29 juin. Elle sera promulguée le 6 juillet 1880. Lire la suite