Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 08 juillet 2018

Poitiers : l’imam révèle que la Grande mosquée porte le nom de la bataille de Poitiers, sur une chaîne qatarie

Publié par Guy Jovelin le 08 juillet 2018

Auteur : admin4
1036585.jpg

Dans un reportage de la chaîne qatarie Al Rayyan, l’imam de la Grande mosquée de Poitiers, Boubaker El Hadhj Amor, révèle que sa mosquée porte le nom arabe de la Bataille de Poitiers (« le Pavé des martyrs ») en 732, ce qu’il n’avait jamais expliqué en français…

Son projet s’inscrit donc dans la poursuite du djihad que Charles Martel arrêta jadis…

Et dire qu’en 2012, lorsque des identitaires avaient occupé le toit du chantier de la mosquée de Poitiers, il les avait accusé de vivre « il y a 1300 ans », feignant l’incompréhension… le double discours est une spécialité des Frères musulmans de l’UOIF, auquel appartient l’imam.

Il affirme par ailleurs dans cet entretien que le maire de Poitiers l’a activement soutenu et encouragé, de même que le Ministre de l’Intérieur, le sinistre franc-maçon Cazeneuve, qui l’invitait à terminer les travaux rapidement, avant que les patriotes ne montrent leur opposition…

Si ce ne sont pas des traîtres…

PS : la grande mosquée de Poitiers se distingue par son minaret de 22 mètres de hauteur.

 

Source : fdesouche et democratieparticipative via contre-info

Dangereuse menace !

Publié par Guy Jovelin le 08 juillet 2018

 

presse-poison copie.jpg

 Bernard Plouvier

Il est des moments où l’on se prend à douter de l’intelligence des journalistes de France. En se souvenant qu’il est de moins en moins assuré qu’une majorité de « journalistes de France » soient de véritables Français, intéressés à la survie, au bonheur et à l’expansion de la Nation française, l’on comprend mieux leur degré incommensurable de crétinisme.

Car il y a de quoi être estomaqués, éblouis, étonnés par autant de sottise crasse.

Alors que nous sommes victimes depuis 2015 d’un terrorisme mahométan, meurtrier autant qu’immonde, et toujours menaçant, puisqu’il n’est guère de semaine que les hyper-vigilants services du merveilleux ministre de l’Intérieur et des Cultes nous apprennent qu’ils viennent d’éviter un nouvel attentat terroriste

Alors que Nantes est en flammes depuis cinq jours, ce qui ne réalise jamais que la énième émeute raciale du pays depuis le début du nouveau millénaire.

Alors que les chiffres de la délinquance contre les personnes culminent au hit-parade des statistiques de l’État macronien,

Alors que l’on recense plus de 2000 cités de non-droit en ce qui fut notre beau pays et que certaines rues de Paris exhibent un tel nombre de clochards exotiques que l’on croit circuler dans un bidonville du tiers-monde.  

L’alarme que claironnent les media qui font dans le politiquement correct a effectivement de quoi faire frémir les Margottons, qui doivent former la majorité de l’électorat de M. Macron (qui n’a plus vraiment la confiance des humbles et des vrais pauvres, des retraités, des paysans, des artisans, des ouvriers ; on laissera de côté les fonctionnaires qui ne s’intéressent qu’à leurs privilèges d’un autre âge) : nous sommes à la veille d’une invasion de méduses géantes, bien sûr liée au « réchauffement climatique » (histoire de faire d’une pierre deux coups).

Avec un nombre d’extra-européens non précisé (car il est démocratiquement interdit de révéler les statistiques ethniques), mais que l’on peut estimer entre 10 et 14 millions, nous n’aurions à redouter, en fait d’invasion, que des méduses !

Nous savions déjà qu’une bonne partie du personnel politique était d’une corruption et d’une inefficacité prodigieuses. Il nous manquait de savoir à quel point l’on prend les Français pour des andouilles. Nous sommes désormais fixés.

 

Source : synthesenationale

77 enfants-soldats français de l’Etat islamiste sont revenus en France

Publié par Guy Jovelin le 08 juillet 2018

Par  le 08/07/2018

 
Sur la base d’un rapport du Soufan Center – un organisme de renseignement basé à New York – , la sociologue Hasna Hussein indique dans une tribune dans Le Monde daté dimanche-lundi que 2.000 enfants de 9 à 15 ans ont été recrutés et formés par l’Etat islamique (EI) dans la zone irako-syrienne. Parmi eux, il y aurait eu 460 enfants français. La France est ainsi – et de loin – le pays le pourvoyeur le plus fort d’enfants-soldats devant la Russie (350) ou la Belgique (118).

La sociologue poursuit en se basant sur des déclarations des autorités françaises : « Les deux tiers sont partis avec leurs parents, le dernier tiers est composé d’enfants nés sur place (…). » Ces mêmes autorités parlent de 77 enfants de retour en France avec ou sans leur mère ou parents. » Un précédent chiffre faisait état de 68 enfants revenus.

Le Figaro via fdesouche

samedi, 07 juillet 2018

PMA : le Conseil d'État se défausse avec un avis technique

Publié par Guy Jovelin le 07 juillet 2018

Selon les AFC :

Capture d’écran 2018-07-06 à 19.37.56"Saisi par le Gouvernement au printemps, le Conseil d'État rend aujourd'hui au Premier Ministre son avis sur la révision des lois de bioéthique.

Ayant distingué plusieurs scénarios possibles, le Conseil d'État, sans surprise, n'identifie pas de contrainte majeure ou rédhibitoire à l'extension de l'Assistance Médicale à la Procréation aux couples de femmes et aux femmes seules, mettant " au vert " un voyant supplémentaire dans l'esprit de ses promoteurs.

Mais si le Conseil d'État est l'institution qui conseille le Gouvernement en amont des projets de loi, son avis n'en possède pas moins un caractère essentiellement technique destiné à éclairer le Gouvernement dans ses choix politiques.

Or les récents États Généraux de Bioéthique l'ont montré : il existe une opposition franche, massive et argumentée à l'extension de l'AMP en France. Les AFC ont largement contribué à l'exprimer, portées par une vision anthropologique au service du Bien Commun. L'évolution de la loi sera donc un choix éminemment politique dont l'entière responsabilité incombera à l'exécutif.

Au moment où la société a plus besoin d'être rassemblée que divisée, cette responsabilité s'alourdit encore et ne saurait se défausser sur un avis technique."

Michel Janva 

 

Source : lesalonbeige

«Ce qu’on vous cache» : le nombre de demandeurs d’asile continue d’augmenter en France

Publié par Guy Jovelin le 07 juillet 2018

Par  le 06/07/2018 
 

En baisse dans l’ensemble de l’Europe, le nombre de demandeurs d’asile continue d’augmenter en France. C’est l’une des réalités, parmi d’autres, que l’opinion ignore. Et pour cause : le discours dominant affirme que la crise migratoire est derrière nous. Le Figaro Magazine fait l’inventaire des vérités passées sous silence parce qu’elles dérangent.

Il a fallu que Gérard Collomb soit poussé dans ses retranchements pour qu’il consente à lâcher que notre pays compte actuellement «autour de 300.000 personnes en situation irrégulière». Le ministre de l’Intérieur a reconnu en présentant sa loi asile et immigration que le faible taux d’exécution des obligations de quitter le territoire français créait une situation qui n’était «bonne pour personne», mais il a refusé de donner des chiffres précis. […]

L’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra), qui traite les demandes d’asile, constate dans un document interne que sur les cinq premiers mois de 2018, elles sont en hausse de plus de 15 % par rapport à la même période l’année dernière. Les deux premiers pays de provenance des primo-demandeurs d’asile sont l’Afghanistan et l’Albanie. Ce simple fait met en évidence une des failles les plus importantes de notre système de lutte contre l’immigration clandestine: l’absence de distinction entre les pays classés «sûrs» par l’Ofpra, dont l’Albanie fait partie, et les pays non sûrs. […]

Le Figaro via fdesouche